Aller au contenu principal

Ehrlichiose bovine
Les maladies à tiques encore sous-diagnostiquées

L´ehrlichiose bovine, maladie à tiques, veut se faire connaître. Premier objectif des chercheurs : mieux la diagnostiquer pour mieux la prévenir.


Le mois dernier, la société Mérial a invité à une journée sur l´ehrlichiose bovine à Anaplasma phagocytophilum, Guy Joncour, vétérinaire, et Jean-Claude George, médecin, deux passionnés des maladies à tiques, qui oeuvrent pour que cette zoonose(1) soit mieux étudiée, diagnostiquée et prévenue. L´ehrlichiose bovine à Anaplasma phagocytophilum est une maladie bactérienne, donc infectieuse mais non contagieuse, véhiculée par les tiques. « Elle engendre une réduction des défenses immunitaires. L´animal peut en mourir, mais il y a aussi des cas de guérison sans traitement où les animaux s´auto-immunisent », souligne Guy Joncour. Seules les formes aiguës sont observées. Les symptômes sont alors : température élevée, agalactie (baisse très sensible de production laitière) durable, rhinite, toux, engorgement des paturons, avortement. Guy Joncour a rappelé que l´ehrlichiose bovine est « méconnue et sous-diagnostiquée en France. La maladie a été identifiée dans 33 départements ».
©D. R.

Les lieux favorables aux tiques sont les bois et futaies, les bordures de pâture constituées d´ajoncs et de fougères, mais aussi les fossés totalement nettoyés au désherbant laissant la place à des espèces végétales favorables aux tiques (fougères, morelles...). De nombreuses espèces peuvent être touchées et la barrière d´espèces est fragile. La faune sauvage (chevreuil, sanglier, renard) et les rongeurs sont des réservoirs de la bactérie, mais ces derniers ne contaminent pas directement les bovins. Le chevreuil est une sentinelle pour la vache, et la vache est une espèce sentinelle(2) pour l´homme.
D´après Jean-Claude George, le réchauffement climatique risque d´être favorable aux tiques en élargissant leur période d´activité.
La prévention est l´arme la plus efficace contre l´ehrlichiose. Elle consiste à mettre les génisses, moins sensibles que les vaches, dans les pâtures à risque, plutôt que les vaches laitières, et à faire un débroussaillage raisonné.

(1) maladie infectieuse qui se transmet d´animaux vertébrés à homme et vice-versa.
(2) espèce sentinelle : espèce qui révèle, par des signes cliniques de maladie visibles ou par la présence d´anticorps dans le sang, une infection présente ou passée, par un agent pathogène, ici A. phagocytophilum, pour une autre espèce sensible.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Olivier Granjard, éleveur dans le Rhône © A. Batia
 « Nous avons beaucoup moins de vaches debout dans les logettes »
Au Gaec Granjard dans le Rhône, la modification de la hauteur de la barre au garrot a eu un impact positif sur le bien-être, la…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
Gildas Lannuzel (à gauche) avec son apprenti Jean-Baptiste Colin. « Après mon accident, l’équipement m’a permis de gérer 90 % des inséminations à distance sans diminuer les résultats de repro du troupeau. » © DR
[Détection des chaleurs] « J’utilise des boucles auriculaires et des colliers »
Dans le Finistère, Gildas Lannuzel détecte les chaleurs de ses 65 Holstein avec 30 boucles auriculaires. Pour les génisses, il a…
Florian Salmon. « La diversité des systèmes de production rend plus difficile l’investissement collectif en matériel. »  © F. Mechekour
« Je cible mes investissements sur l’atelier lait »
En Ille-et-Vilaine, Florian Salmon a misé sur des robots de traite, la délégation de la distribution de la ration des vaches, le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière