Aller au contenu principal
Font Size

Sécurité dans les exploitations
Les machines sont en cause dans un quart des accidents graves

Les tracteurs et machines, les outils à main et les animaux sont les principales causes d´accidents graves chez les salariés agricoles.


Les tracteurs et machines sont en cause dans 20 % des accidents ayant provoqué un arrêt de travail chez les salariés agricoles selon les statistiques de la MSA(1). Ils sont responsables du quart (26 %) des accidents graves à l´origine de séquelles et de près de la moitié des décès (30 accidents mortels en trois ans).

Les tracteurs et machines sont en tête des causes d´accidents.


Légère tendance à la baisse pour les accidents avec arrêt
L´évolution de la législation et des normes depuis une vingtaine d´années, avec notamment l´obligation de mettre des cabines ou des arceaux de sécurité sur les tracteurs et le développement des technologies évoluées (transmissions hydrauliques, attelages automatiques, commandes électro-hydrauliques...), a permis de diminuer considérablement la fréquence des accidents graves (- 25 %) et mortels (- 70 %).
La mise en place d´un bouton d´arrêt d´urgence accessible en bas de l´ensileuse a participé au recul du nombre d´accidents. Les animaux et les outils à main sont directement en cause chacun pour environ 15 % des arrêts de travail. Plus généralement, les statistiques de la MSA montrent une tendance légère à la baisse des accidents avec arrêt de travail.
Faute de statistiques nationales, il nous est difficile de conclure à une répartition équivalente des causes d´accidents chez les agriculteurs (non salariés). Les accidents liés aux machines et à la construction ou la réparation des bâtiments seraient plus fréquents chez les exploitants agricoles.

(1) Cumul des années 1997/98/99.


Près de 6 000 accidents avec arrêt de travail ont lieu chaque année
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière