Aller au contenu principal

Filière lait
Les JA proposent une gestion collective de la collecte


L´accord interprofessionnel sur le prix du lait tient compte désormais de la part transformée en beurre-poudre par une entreprise. Pour les Jeunes agriculteurs, cet accord doit être temporaire. « Nous sommes opposés au principe d´une différenciation du prix du lait au producteur, qui est fonction du positionnement de sa laiterie. », déclare Pascal Nizan, vice-président des JA. « Ce système permet aux entreprises de rester rentables malgré un mauvais positionnement, alors que les éleveurs font de gros efforts. »
Les JA ont donc imaginé un système qui permet l´équité entre producteurs. La collecte serait gérée de façon collective (hors AOC et filières spéciales) par bassin de production. Le lait serait vendu aux transformateurs à un prix différent selon leurs valorisations, mais les producteurs pourraient être payés au même prix.

Les volumes de lait pourraient être orientés en fonction de la demande des marchés. « Les industriels auraient un apport de lait garanti régulier sur l´année. Ils n´auraient plus à surdimensionner leurs outils pour traiter des pics de collecte. » Les JA vont plus loin. Ils entendent bien que la filière française ne laisse pas les nordiques capter seuls la hausse de la demande mondiale en produits laitiers, « grâce à une filière très bien organisée et de vrais outils collectifs de transformation et de commercialisation ».
Cette idée est en train d´être examinée par l´interprofession. L´idée est séduisante, mais est-elle réalisable ? Elle pourrait se heurter à un obstacle juridique et aux éleveurs, qui perdraient à cette redistribution des prix. Enfin, les transformateurs pourraient ne pas accepter de n´avoir plus la main-mise sur la collecte.

Les plus lus

Eleveur veau moins de quinze jours niche individuelle
Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

À la SCEA des vertes prairies, en Seine-Maritime, Nicolas Banville concentre ses efforts sur la préparation au vêlage et la…

Pièce de monnaie
Prix du lait : Sodiaal payera 485 €/1 000 l pour 2023 en conventionnel

En conférence de presse le 4 avril, Damien Lacombe, président de Sodiaal, a annoncé 14,4€/1000 litres de ristournes pour les…

Deux stalles de robot de traite GEA
Robot ou salle de traite, les indicateurs à calculer pour bien choisir

Les tensions sur la main-d’œuvre poussent de nombreux éleveurs à sauter le pas des robots de traite. Pourtant le retour sur…

veaux en igloo individuel
Les bons gestes pour des veaux laitiers en pleine forme dès la naissance

Il n’y a pas une seule et unique recette pour élever un veau. Ce qui est sûr, c’est que les premiers jours sont déterminants…

Éleveuse veaux pouponnière
« J’utilise zéro antibiotique pour élever mes veaux laitiers »

Dans les Côtes-d’Armor, le Gaec Restquelen enregistre 3,3 % de mortalité périnatale sur les quatorze derniers mois. Les…

Yohann Barbe, président de la FNPL élu le 8 avril 2024
Yohann Barbe, nouveau président de la FNPL : « Nous ne devons plus perdre ni litre de lait, ni actif pour le produire »

Yohann Barbe, éleveur dans les Vosges, a été élu président de la FNPL le 9 avril. Il livre sa feuille de route à Réussir Lait…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière