Aller au contenu principal

Prix du lait 2015 à 2017
Les Fermiers Savoyards s’engagent sur trois ans de hausse

C’est une première pour une entreprise laitière. Lors de son assemblée générale le 18 décembre dernier, la Sica Les Fermiers Savoyards vient de s’engager à une hausse d’au minimum 2,5 % sur le prix de base 2015, 2016 et 2017.

Sauf gros cataclysme sur les marchés des AOP-IGP savoyardes, les producteurs sont donc assurés de bénéficier au minimum d’une augmentation du prix du lait de l’ordre de 10 à 15 €/1 000 l au début de la période post-quotas. Les années antérieures, la hausse était plutôt de l’ordre de 5 à 7 €/1 000 l, excepté en 2013 où le prix a progressé de 22 €/1000 l.

Pour 2014, la coopérative a par ailleurs annoncé une majoration du prix de base de 10 €/1000 l au 1er janvier suivie d’une nouvelle augmentation de 10 €/1 000 l au 1er avril. Une hausse supplémentaire de 20 € sera accordée pendant les mois d’estive à la trentaine de producteurs qui montent en alpage. Enfin des modifications de saisonnalité, mais aussi de différentes primes ou cotisations, assureront une hausse complémentaire d’environ 3 €/1 000 l aux sociétaires.

Toutes ces annonces ont été validées après négociation avec son partenaire Lactalis avec qui la Sica Les Fermiers Savoyards valorise une grande partie de sa collecte (75 millions de litres auprès d’environ 300 exploitations) au sein d’une société commune d’exploitation des ateliers fromagers, la Société laitière des Hauts de Savoie(1). Fermiers Savoyards commercialise par ailleurs directement 10 millions de litres de lait. « Cet engagement réciproque est un pari sur l’avenir, commente Patrick Ramet, administrateur des Fermiers Savoyards. Il permet de donner de la lisibillité aux producteurs. Et à Lactalis, pour se positionner au niveau de ses investissements en marketing et communication. »

(1) Voir Réussir Lait de novembre 2013 p. 104.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Sylvia Marty et Jean-François Cornic. « L’augmentation des taux et celle des effectifs compensent partiellement la baisse du litrage ; mais ce qui nous importe le plus, c’est la plus-value sur la qualité de vie. »
« Nous sommes passés en monotraite cinq ans après l’installation »
À la Ferme de la Meuh, dans le Morbihan, les vaches sont traites toute l’année une seule fois par jour. Depuis un an et demi, les…
En Europe, les prix du lait montent mais la collecte baisse encore
Les cotations des produits laitiers sont à des niveaux très élevés.
Il faut éviter les virages serrés en entrée et sortie de boviduc.
Le boviduc pour aller pâturer en toute sécurité plus loin et plus vite
Le coût du boviduc dépend de la largeur de la route, des réseaux enterrés et du besoin de terrassement. Si cela est possible, il…
Benoît Fontaine, associé du Gaec des deux vallées.
« Des chemins en béton : le meilleur investissement que j'ai fait ! »
Le Gaec des deux vallées, dans la Manche, est très satisfait de son chemin en béton de 780 mètres sur deux mètres de large, que…
Éric Chavrot, 51 ans, et Serge Drevet, 56 ans. « Le  bâtiment se prêtait à l’installation du robot ; le seul problème est la difficulté d’accès au pâturage. »
En Isère: « Nous cherchons à automatiser au maximum pour produire notre contrat de 625 000 litres de lait»
Le Gaec des Sources, à 550 mètres d’altitude en Isère, dégage un bon revenu malgré des annuités élevées liées à l’installation d’…
Outre-Manche, l’intérêt des éleveurs pour la pelouse synthétique tend à en augmenter le prix.
En Angleterre et Irlande, des chemins de pâturage solides et fonctionnels à moindre prix
Avec de grands troupeaux, les systèmes pâturants britanniques et irlandais doivent assurer la qualité des chemins à moindre coût.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière