Aller au contenu principal
Font Size

Campagne publicitaire
Les Bony Boys rajeunissent la communication sur le lait

Déclinée à la télévision et sur internet, la nouvelle campagne de l´interprofession laitière veut créer un lien de sympathie entre les produits laitiers et les consommateurs.


Après trois ans de silence, l´interprofession laitière a repris le 7 octobre dernier la parole sur le petit écran avec une nouvelle campagne publicitaire détonante, reprenant son slogan emblématique des années 80. Son ambition : réaffirmer haut et fort que les produits laitiers concilient la double aspiration plaisir et santé, en se réappropriant un discours positif. Les films de 45 secondes et 10 secondes seront diffusés jusqu´au 3 décembre sur TF1, M6 et les chaînes câblées. Ils mettent en scène les Bony Boys, nouvelles égéries de la marque, à mi-chemin entre Casper et E.T. Des petits personnages sympathiques destinés à marquer les esprits, qui se délectent de lait, fromage, beurre, yaourt, crème et desserts lactés sous l´oeil bienveillant d´une immense Bouddha-vache de 15 mètres de haut. Le lait et les produits laitiers jaillissent du pis de la vache et arrosent ces petits bonshommes pour les ressourcer en énergie. Les tournages ont été réalisés avec une vraie vache et une vraie prairie, et les images ont ensuite été travaillées pour être intégrées à un film en 3D.
La Bouddha-vache représente la déesse, la mère nourricière, la générosité, l´origine de tous les produits laitiers et la naturalité. ©CNIEL

Egalement sur internet
La campagne comprend un deuxième volet internet, reposant sur trois sites complémentaires. Conçus pour apporter des informations de fond sur les produits laitiers, ils sont accessibles depuis le portail www.cidilait.com. Le premier site est destiné à séduire, plus particulièrement les jeunes (www.nosamispourlavie.com). Le second site « plaisir et santé » au quotidien est avant tout pour les femmes (www.produits-laitiers.com). Le troisième site encyclopédique, qui sera mis en ligne au premier trimestre 2008, est un véritable moteur de recherche sur les produits laitiers.
Pour Benoît Mangenot, directeur du Cniel, « internet va servir à développer un discours plus offensif, et à assurer au lait et aux produits laitiers une présence forte face aux attaques sur les enjeux santé ». Une refonte totale du dispositif internet de l´interprofession est donc en cours ; le contenu des sites existants Cidilait, Cliclait., amenés à disparaître, alimentera les trois sites.
Petit squelette tout blanc deviendra grand s´il mange des produits laitiers riches en calcium qui vont le ressourcer en energie. ©CNIEL
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière