Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Conditionnalité bien-être
Les anomalies mineures ne devraient pas être sanctionnées en 2008

Les modalités de contrôle font appel au bon sens, a affirmé le directeur de la DDSV d´Ille-et-Vilaine lors d´un colloque au Space.


Bonne nouvelle en matière de conditionnalité bien-être, « les rappels à réglementation (RAR dans le jargon ministériel) pourront très certainement se poursuivre en 2008, a annoncé Jérôme Matter, de la DPEI ministère de l´Agriculture, lors d´un colloque sur le bien-être animal organisé dans le cadre du Space. Aux vues du rapport de la Commission de mars dernier adopté par les ministres européens, il devrait être possible de ne pas sanctionner les anomalies mineures en 2008 ». Le règlement communautaire devrait entrer en vigueur début 2008. Les retours sur les contrôles à blanc sont « plutôt positifs ; ils ont permis de dédramatiser ». La DGAL a fourni au DDSV (qui ont eu pour consigne de ne pas le divulguer) un guide du contrôleur précis. 3000 à 3500 contrôles seront effectués au titre de la conditionnalité bien-être cette année (1 % des exploitations). Les contrôles ont débuté fin juin début juillet. « D´après les premiers résultats, le taux d´anomalies est comparable à celui observé dans les autres domaines de la conditionnalité ; il n´y a pas plus de difficultés », a-t-il précisé.
Un guide du contrôleur
En Ille-et-vilaine, sur la centaine de contrôles sur le bien-être animal à effectuer en 2007, la DDSV en a effectués entre 30 et 40 à la mi-septembre. « Nous avons peu de plans de contrôle et de rythme préétablis, a expliqué Philippe Harcouët directeur de la DDSV d´Ille-et-Vilaine. Aujourd´hui, et cela va se développer, quand nous allons dans un élevage pour une raison X, nous avons tendance à regarder un peu tout ». En ce qui concerne l´état d´esprit des contrôles sur le bien-être, « les modalités de contrôle font appel au bon sens », a-t-il tenu a rassuré en reconnaissant qu´il restait « une part de subjectivité mais intelligente ». La DDSV constate aujourd´hui « une bonne évolution au niveau des contrôles ; il n´y a pas tant d´anomalies que ça ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
« J’ai mis sous le même toit tous les animaux à risques »
Au Gaec Holstein Alliance, dans les Côtes-d’Armor, les génisses en post-sevrage ou en transition alimentaire, les taries, les…
Vignette
On peut faire carrière dans l’AOP saint-nectaire !
La filière saint-nectaire manque de bras aussi bien dans les exploitations qu’en entreprises. Depuis deux ans, elle se mobilise…
Un nouvel ISU en race Prim’Holstein
L’OS Prim’Holstein a fait évoluer la formule de l’ISU. La nouvelle mouture sera appliquée lors de l’indexation d’avril 2020.
Vignette
MSD santé Animale - Un système de rappels SMS

Le laboratoire MSD lance une plateforme de rappels SMS pensé pour les vétérinaire et leurs éleveurs dans une démarche d’…

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière