Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les andaineurs multirotors ont le vent en poupe

La volonté de réaliser des fourrages de qualité et au bon moment,
pousse les éleveurs à investir dans des andaineurs larges et évolués
pour être performants lors de la récolte.


La tendance est au fort développement des andaineurs à plusieurs rotors qui regroupent le fourrage sur des largeurs de plus de six mètres. En effet, les andaineurs à un rotor limite la largeur de travail aujourd´hui à 4 mètres, voire 4,50. « Il y a encore quatre à cinq ans, la largeur de ces andaineurs était au maximum de quatre mètres. A ce jour, je pense que la largeur de 4,50 mètres est limite pour ces andaineurs puisqu´il y a ensuite un problème d´encombrement mais aussi d´efficacité au travail. La surface du sol des parcelles est irrégulière et avec un seul rotor large il est difficile de faire travailler toutes les dents », explique Joël Foucher, directeur commercial de JF-Lemken-Stoll France.
Les modèles actuellement commercialisés se reposent souvent sur des roues placées en triangle ou sur quatre roues de façon à suivre plus efficacement les dénivellations du terrain. Selon les marques et les modèles, ces roues peuvent être pivotantes pour limiter les contraintes sur les essieux et les roues, notamment dans les demi-tours et les virages.
Ces solutions techniques se retrouvent aussi sur les andaineurs multirotors qui sont désormais les plus utilisés en France.
©JF-Lemken-Stoll France


Faible puissance de traction
Les andaineurs à deux rotors qui réalisent un andainage central sont très présents sur les chantiers de paille et pour les fourrages récoltés dans les parcelles en faible pente.
Selon Joël Foucher, « ces andaineurs sont des équipements de plus en plus fiables du fait de leur utilisation intensive et à des vitesses élevées, lors des chantiers de paille. Dans cette utilisation, il est fréquent de trouver des andaineurs qui affichent jusqu´à 1500 heures par an. Aussi, ils doivent travailler derrière des moissonneuses-batteuses qui déposent des andains de plus en plus larges ». A noter aussi que ce type d´andaineurs offre assez peu de possibilité de régler la largeur de travail et nécessite une puissance d´environ 80 à 100 chevaux.

Sept monorotors pour le prix d´un double rotor
Les modèles à 2 rotors tractés, avec poutre de liaison et à largeur réglable en continue, s´utilisent fréquemment dans les régions où le foin est un aliment important pour le bétail et pour les fourrages fragiles. Ils regroupent le fourrage sur une largeur variable de 3,30 à 6,50 m jusqu´à 13 m lorsqu´il y a un aller et retour et nécessitent une puissance de 60 à 70 cv, comme pour les andaineurs monorotors.
« Les andaineurs à deux rotors tractés, avec poutre de liaison et à réglage continu de la largeur, s´adaptent facilement aux conditions de travail, notamment au relief des parcelles du fait de l´indépendance des deux rotors. Ainsi, le traitement du fourrage est efficace et rapide ce qui permet de produire de la qualité et au bon moment », explique Joël Foucher.
Avec ces évolutions techniques et des rendements de plus en plus élevés, le prix des andaineurs a aussi évolué. Il est ainsi possible d´acquérir un petit andaineur monorotor pour environ 2500 à 3000 ?. Pour le modèle à un rotor plus large, il faut compter entre 4000 et 6000 ?. Enfin, pour les modèles à deux rotors, la fourchette de prix peut aller de 10 000 à 17 000 ?, selon les marques, les modèles et les équipements.
©JF-Lemken-Stoll France

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
ASTUCE - Un passage à niveau pour le troupeau
Jean-François Dorenlor dans la Manche, a utilisé des bras mécanisés de portail de maison pour actionner à distance des barrières…
Vignette
Diarrhées d’automne : plusieurs causes sont possibles
Quand quelques jeunes d’un même lot commencent à faire mou avant d’être rentrés et parfois même juste après l’avoir été, ce n’est…
Vignette
Transmission : un accompagnement personnalisé des cédants est en cours d'expérimentation
Deux régions testent un dispositif d’accompagnement coordonné des différents partenaires concernés par la transmission.
Du soja non OGM testé en Normandie pour être valorisé au travers des produits laitiers
Portail réussir
La demande en tourteau de soja non OGM va être grandissante. C’est ce que pensent les éleveurs membres de l’OP Danone des Trois…
Vignette
Un casse-tête pour s’installer pédicure indépendant

Les pédicures indépendants sont confrontés à un vrai parcours du combattant pour s’installer. « D’une région à l’…

Vignette
En Loire-Atlantique, des cédants préparent leur transmission collectivement
En Loire-Atlantique, les cédants peuvent participer à des stages collectifs. Une initiative des Jeunes agriculteurs pour  les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière