Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le travail est le premier facteur limitant à l'augmentation du cheptel laitier

D’après une enquête de la chambre d’agriculture du Nord-Pas-de-Calais menée auprès de 197 élevages laitiers, 63 % des exploitations envisagent de produire plus demain si les prix se maintiennent.

Vaches laitières au pâturage dans le Nord.
Vaches laitières au pâturage dans le Nord.
© F. Mechekour

Parmi les éleveurs qui souhaitent s’engager dans cette voie, 39 % envisagent d’augmenter leurs effectifs de vaches et 24 % d’améliorer la production par vache. Parmi les facteurs limitants, le travail et les bâtiments sont cités dans 41 % des élevages, suivis par la réglementation environnementale (10 %) et la ressource en fourrages (9 %).
Pour s’adapter aux contraintes liées à la main-d’œuvre, les deux solutions les plus fréquemment citées (28 % chacune) concernent la simplification des techniques d’élevage et l’embauche de salarié. La simplification des pratiques culturales — dont la délégation des cultures — est quant à elle citée dans 17 % des cas, suivie par le choix de la spécialisation (12 %).
Après mise en œuvre de solution pour faire face à la contrainte main-d’œuvre, la capacité de production potentielle pourrait passer en moyenne de 62 vaches par exploitation à 77, soit 15 vaches supplémentaires.


Les systèmes logettes/lisier devraient progresser


Côté bâtiments, les éleveurs disposent en moyenne de 6 places supplémentaires et 38 % projettent d’investir dans l’aménagement de leur bâtiment dédié aux laitières. Trois éleveurs sur quatre s’orientent vers un système logettes ; les conduites logettes/lisier devraient gagner du terrain passant de 19 % aujourd’hui à 28 % demain, au détriment des aires paillées. Près d’un éleveur sur deux a en tête un projet d’équipement (16 % dans un racleur, 13 % dans un matériel de distribution, 7 % dans un DAC ou DAL). Concernant la traite, un éleveur sur quatre se dit prêt à allonger son temps de traite, et un sur trois envisage des investissements en matière d’équipement. Parmi eux, 40 % comptent augmenter le nombre de postes et 60 % visent un changement de système de traite, dont la moitié pour passer en robot.
Enfin, la surface d’épandage limitante, le régime installations classées et la capacité de stockage des effluents apparaissent chacuns un frein pour un quart des élevages.


(1) dont 54 % spécialisés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Gestion du parasitisme : des pratiques à remettre en question
Le traitement systématique ou le non-traitement, sans contrôle de la présence ou non de parasites, sont à proscrire.
Marc l'éleveur sur YouTube : « un million de jeunes vont venir à la ferme »
Portail réussir
Il aime communiquer la passion de son métier au grand public. Il fait d’ailleurs partie d’un groupe au sein du CNE, la…
Vignette
« J’ai changé de région pour pouvoir m’installer »
Alexandre Évrard s’est installé à Guenrouet en Loire-Atlantique en avril dernier, alors qu’il vient du Pas-de-Calais. Du haut de…
Vignette
Ensilage de maïs : un éclatage du grain en 8 morceaux est nécessaire
L’impact de plusieurs modalités de réglage des éclateurs et de onze variétés de maïs sur la qualité de l’éclatage des grains a…
Vignette
ASTUCE - Un passage à niveau pour le troupeau
Jean-François Dorenlor dans la Manche, a utilisé des bras mécanisés de portail de maison pour actionner à distance des barrières…
Vignette
Diarrhées d’automne : plusieurs causes sont possibles
Quand quelques jeunes d’un même lot commencent à faire mou avant d’être rentrés et parfois même juste après l’avoir été, ce n’est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière