Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Essai à la ferme expérimentale de Derval
Le strip-till ne pénalise pas les rendements maïs

Originaire d’Amérique du nord, le strip-till est une technique de travail simplifié qui consiste à ne travailler que la bande de semis. Le strip-till présente divers avantages sur le plan agronomique en favorisant entre autre un meilleur réchauffement du sol au niveau de la bande travaillée (10 à 20 cm) tout en limitant l’érosion et les levées d’adventices grâce au résidus laissés en surface sur l’inter-rang.

Comparaison labour, strip-till seul et strip-till avec enfouissement du lisier


Testé en 2012 à la ferme expérimentale de Derval en Loire-Atlantique, la technique a permis un travail plus rapide à l’implantation du maïs ainsi qu’une consommations de fuel réduite de 50 à 70 %. Dans l’essai, le travail a été réalisé par un striger travaillant à une profondeur de 10 à 30 cm sur des limons sablo-argileux. Le précédent était un maïs ensilage et le couvert de moutarde blanche détruite par broyage.

Trois modalités ont été comparées : un labour traditionnel, un strip-till seul et un strip-till après enfouissement du lisier par un travail superficiel du sol au déchaumeur.

Le semis de maïs est intervenu le 25 mai, avec apport d’engrais starter (100 g/ha) et épandage de lisier (42 m3/ha) pour les trois modalités.

Le strip-till seul et le labour ont conduit à des rendements maïs équivalents (14 tMS/ha). « S’il ne pénalise pas le rendement dans le contexte climatique de 2012, le nonenfouissement du lisier génère des pertes par volatilisation non négligeables, signale Bruno Couilleau en charge de l’essai à la station. L’enfouissement peut engendrer des difficultés de passage du strip-tiller et réduit l’intérêt de la technique face à la réduction d’adventices. »

Le rendement pour « le strip-till avec enfouissement » s’est révélé légèrement inférieur (-0,8 tMS/ha).

La technique du strip-till reste délicate. L’organisation du chantier doit être rigoureuse et il est conseillé de réaliser un profil cultural afin d’opter pour la bonne solution (date d’intervention, choix de l’outil). La réussite de la technique s’inscrit dans une réflexion globale qui nécessite une bonne connaissance du sol et l’implantation de couverts végétaux optimisée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Canicule : Les vaches n’apprécient pas le stress thermique
La chaleur n’est pas bonne pour les vaches, surtout les hautes productrices. Au-delà de la baisse de l’ingestion et de la…
Vignette
Quels équilibres sur les marchés mondiaux du lait à horizon 2030 ?
L'Union européenne, deuxième zone productrice de lait et exportatrice, devrait progresser plus lentement en collecte à l'avenir…
Vignette
La brumisation, un petit confort supplémentaire
Couplée à une ventilation efficace, la brumisation peut réduire la température de quelques degrés. Mais, l’effet réel des…
Vignette
La France, pas une terre de lait ?

«On est face à un paradoxe français. Nos produits laitiers ne sont pas portés par…

Vignette
Sodiaal attend " du mieux " en 2019
Le plan d’économies et les efforts déployés pour créer de la valeur ajoutée devraient commencer à porter leurs fruits en 2019.
Vignette
Apprenez à reconnaître les cinq stades cliniques de Mortellaro
Ne vous laissez pas rebuter par la complexité de la maladie. Comprendre et savoir identifier les formes actives…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière