Aller au contenu principal

Alimentation
Le sélénium organique est autorisé comme additif nutritionnel

Une source de sélénium organique est autorisée en Europe, en tant qu´additif nutritionnel. A la clé, une meilleure biodisponibilité de cet oligo-élément.


Le Sel-Plexr, une source de sélénium organique, est autorisé en Europe depuis fin novembre en tant qu´additif nutritionnel. Jusqu´alors, seule la forme minérale (sélénite de sodium) était disponible sur le marché français.
« Or, cette dernière présente un niveau d´assimilation sanguine assez réduit, et son principal défaut tient à un stockage relativement limité par les animaux, estime Christophe Tanguy de la société Alltech. Si l´utilisation de sélénite de sodium permet de subvenir au besoin d´entretien des animaux, elle ne suffit pas pour assurer un statut en sélénium suffisant lors des périodes de stress comme le début de lactation, le vêlage, ou les maladies. »
« Le sélénium organique présente, quant à lui, une plus grande biodisponibilité pour les bovins, assure Francis Enjalbert, de l´école nationale vétérinaire de Toulouse. Cet oligo-élément est alors mieux assimilé, mieux stocké et il peut être utilisé par l´animal en cas de besoin. » L´amélioration du statut en sélénium des bovins laitiers devrait permettre aux éleveurs de réduire les mammites, les taux cellulaires et d´améliorer les performances de reproduction et la santé générale du troupeau.

Fabriqué à partir de levures
Le Sel-Plexr est fabriqué à partir de levures Saccharomyces cerevisiae qui se développent sur de la mélasse enrichie en sélénite. Les levures sont capables de transformer le sélénium minéral en sélénium organique, tel que le font les plantes. « Comme il s´agit d´un additif, il figurera clairement sur les étiquettes d´aliments, spécifie Alltech. Nous préconisons une dose de 0,3 mg par kg de matière sèche ingérée. »
« Étant donnée la marge de manoeuvre assez réduite entre le niveau des recommandations et le plafond maximal d´incorporation (0,5 mg/kg MS), l´amélioration de la biodisponibilité du sélénium présente un avantage intéressant », conclut Francis Enjalbert.
Un autre additif de ce type, commercialisé par Lallemand (Alkosel) devrait apparaître sur le marché dans les prochains mois.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière