Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le ruissellement, principal vecteur des transferts de phosphore dans l’eau

Pendant vingt ans, Arvalis-Institut du Végétal a mesuré l’impact des pratiques culturales sur la qualité de l’eau, notamment pour le phosphore. De 1998 à 2012, Arvalis a suivi chaque semaine
les teneurs en phosphore dissous dans les eaux de ruissellement et drainage de la station de la Jaillère. De 2004 à 2012, les analyses ont également porté sur le phosphore total, composé du phosphore dissous et du phosphore particulaire.
Les concentrations en phosphore, notamment particulaire, se sont ainsi avérées plus élevées dans les eaux de ruissellement, notamment sur des parcelles drainées, que dans les eaux de drainage. « Le rôle du ruissellement dans les transferts de phosphore est indéniable », souligne Alain Dutertre, d’Arvalis. Les teneurs en phosphore dissous sont à plus de 98 % inférieures
à 2 mg/l. Et, sur quatorze ans, ils ont globalement été inférieurs à 10 kg/ha. Mais ils varient selon les situations : inférieurs à 2 kg/ha/an en parcelle drainée (drainage + ruissellement), inférieurs à 3 kg/ha en parcelle non drainée (ruissellement seul). Un apport de phosphore (engrais, effluents) juste avant des écoulements importants entraîne des transferts exceptionnels, ceux-ci pouvant représenter 30 à 50 % des transferts de phosphore, notamment en parcelle non drainée où le ruissellement est plus important. La situation toutefois revient assez rapidement à la normale. Les essais ont montré aussi que le non-labour, qui enrichit les premiers centimètres de sol en phosphore et favorise les circulations rapides de l’eau, tend à accroître les transferts de phosphore dissous.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Du soja de France pour les produits laitiers BBC

Après le lin, la luzerne, le colza, l’association Bleu Blanc Cœur et Terres Univia (l’interprofession…

Vignette
" Nous avons baissé notre IFT sans augmenter les prairies "
Le Gaec Monchemin, en Vendée, est quasiment à zéro fongicide et insecticide. La réduction des herbicides est plus compliquée en…
Vignette
« Le groupe robot permet de progresser et de créer des liens »
Dans le Finistère, Jean-Pierre Le Gall fait partie d’un groupe robot créé par la chambre d’agriculture. Un groupe d’échange de…
Vignette
Êtes-vous prêt à passer en Jersiaise ?
Petit format, robe fauve, grands yeux, taux très élevés… La Jersiaise ne laisse pas indifférent. En France, son berceau reste le…
Vignette
" Nous avons réduit notre IFT en intégrant la prairie dans notre rotation "
Le Gaec des Vergers, en Ille-et-Vilaine, a implanté plus d'herbe pour allonger les rotations. Il a réduit son utilisation des…
Vignette
La lutte contre le taupin entre chimie et système D
Avec la disparition du traitement de semences Sonido, la lutte insecticide contre le taupin sur maïs évolue. Plusieurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière