Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pâturage des bovins
Le rôle de l´herbe dans l´effet de serre étudié par l´Inra

Dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d´azote : l´Inra étudie tous azimuts la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre.


L´Inra étudie les gaz à effet de serre pour dégager des méthodes visant à en maîtriser l´émission. L´institut étudie aussi l´impact sur l´élevage des changements climatiques induits par une plus grande émission de ces gaz.
La teneur de l´atmosphère en dioxyde de carbone (CO2) a augmenté de 30 % ces cent dernières années, et pourrait doubler durant le siècle à venir. Ce gaz contribue au réchauffement de la terre et il est aussi nécessaire à la croissance des végétaux. Des chercheurs de l´Inra étudient l´impact de l´augmentation du CO2 sur les prairies du Massif Central. Avec un doublement de la teneur de l´atmosphère en CO2, l´herbe accumule plus de sucres solubles (plus grande valeur énergétique), mais la teneur en matières azotées est diminuée. Une évolution qui peut être rééquilibrée sur le long terme du fait de la régression des graminées au profit des légumineuses. Par ailleurs, la production de la prairie pourrait augmenter d´environ 20 %.
©C. Maître - Inra


L´alimentation à base d´herbe plus méthanogène
Pour lutter contre l´effet de serre, on peut favoriser le stockage du carbone dans les sols en procédant à la reforestation ou à la conversion en prairies permanentes de terres labourées, au non-labour, à l´implantation d´engrais verts en interculture. L´Inra poursuit ses recherches sur l´influence du mode d´exploitation de la prairie sur sa capacité à piéger le CO2.
L´Inra étudie aussi le protoxyde d´azote (N2O) qui contribue à 56 % à l´effet de serre d´origine agricole (ce gaz provient essentiellement de l´activité microbienne du sol), contre 33 % pour le méthane (11 % pour le CO2). La limitation des émissions de N2O est possible en réduisant l´excès d´apport de fertilisants azotés, en fertilisant au moment où les cultures sont à même d´absorber l´azote rapidement, et en évitant l´engorgement des sols en eau. Par ailleurs, c´est l´alimentation à base d´herbe qui engendre les productions de méthane les plus importantes, les aliments concentrés étant moins « méthanogènes » que l´herbe pâturée et les fourrages conservés. L´étude se poursuit, avec notamment la mise place d´un dispositif permettant de mesurer la production de méthane chez des animaux au pâturage.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Ils sécurisent leur prix d’achat d’aliments
Pour mieux se prémunir de la volatilité, il est possible de commander des matières premières ou des aliments plusieurs mois à l’…
Vignette
Désinfection et vide sanitaire contre la cryptosporidiose
Principale cause de diarrhées néonatales chez le veau, la cryptosporidiose nécessite la mise en place de mesures de biosécurité…
Vignette
« Faire parler vos données numériques »
Gaël Peslerbe, de la plateforme Le Cube, explique, à l'occasion d'une journée de l'Aftaa(1), l’intérêt d’agréger l’…
Vignette
Les plans de lutte contre la BVD sont désormais obligatoires

Si la lutte individuelle contre la BVD (diarrhée virale des bovins) à l’échelle d’un élevage est efficace, elle ne…

Vignette
Une remorque aspiratrice Démét’Air
Innov'Space 2019
Vignette
Des prélèvements plus représentatifs pour les analyses de fourrages
Parce qu’un prélèvement homogène est nécessaire pour une bonne analyse des fourrages, Terrena propose une technique de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière