Aller au contenu principal
Font Size

Le projet de recherche Profil sur les protéines laitières est lancé pour six ans

Le projet devrait déboucher sur des applications industrielles porteuses de valeur ajoutée.
Le projet devrait déboucher sur des applications industrielles porteuses de valeur ajoutée.
© F. Mechekour

Le projet Profil de recherche sur les propriétes multifonctionnelles des protéines laitières, annoncé au Space, est sur les rails.
« Il a concrètement démarré le 1er janvier dernier, et nous avons déjà des premiers résultats prometteurs ", a affirmé Joëlle Léonil, coordinatrice scientifique du projet, lors des rencontres de l’association BBA à Rennes le 15 mai dernier.
La force de ce programme ambitieux ? « Regrouper au même moment et en un lieu unique toutes les compétences publiques et privées, soit une centaine de chercheurs du Grand Ouest, sur un thème où la concurrence internationale est rude. »
Ce projet « pré-compétitif », prévu sur six ans, devrait déboucher sur des applications industrielles porteuses de valeur ajoutée : des produits 100 % lait (cleanlabel) et de nouvelles valorisations pour conquérir les nouveaux marchés. « Notre ambition est d’arriver à des outils d’aide à la décision, de construire un diagramme de phase pour chaque type d’ingrédient. »
Profil est le principal projet parmi les neuf portés par l’association BBA. Celle-ci fédère onze industriels laitiers présent dans l’Ouest (représentant 80 % de la collecte française) et des laboratoires de recherche publique(1). C’est la première brique de la « Milkvalley » qui se veut à la pointe de l’innovation laitière. La deuxième brique, tournée vers l’amont, sera présentée au prochain Space : il s’agit d’un projet de recherche sur l’autonomie des élevages laitiers et allaitants (Apela) prévu sur cinq ans et porté par Agrocampus Ouest, soutenu par les régions Bretagne - Pays de la Loire.


(1) Ainsi que la Fnil, Coop de France Ouest et Actalia.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière