Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le prix du lait ne dépend pas que des négociations commerciales sur les marques

Il y a aussi les négociations sur les MDD qui ont lieu toute l'année, les ventes à l'industrie agro-alimentaire (BtoB), à la restauration hors foyer (RHF) et à l'export.

Les négociations commerciales qui s'achèvent le 28 février fixent pour l'année les prix des marques des industriels vendues en grande distribution. "Cela représente un peu plus de 15% des fromages et un peu moins de 15% des beurres fabriqués en France", évalue à la louche Stefan Nether, d'ODA groupe.

Les négociations risquent d'être très dures sur les MDD

Le reste sont des produits destinés à l'industrie agroalimentaire, à l'export et à la restauration hors foyer, dont les prix sont plutôt en baisse selon une laiterie.

Il y a aussi des produits de grande consommation vendus sous marque distributeurs (MDD), dont les négociations ont lieu toute l'année. "Si les distributeurs jouent le jeu des EGA pour les marques des industriels, ils se rattraperont peut-être sur les MDD. Les négociations risquent d'être très dures sur les MDD". Cette possibilité est aussi évoquée par Gérard Calbrix, économiste à Atla : "Leclerc a dit qu'il proproserait des MDD moins chères en 2019 qu'en 2018." Michel Edouard Leclerc a effectivement fait cette annonce. Mais dans le même temps, il assure qu'il sera "le bon élève des EGA" et que "les producteurs auront une revalorisation de leurs prix". Comment tout cela est-il conciliable ?

L'effet des EGA ne pourra vraiment se mesurer que dans plusieurs mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
La vision du métier par quatre jeunes Triskalia
Améliorer sa valeur ajoutée, communiquer... Quatre jeunes ont témoigné lors d'une journée organisée par la section laitière de…
Vignette
Le résultat net 2018 de Savencia baisse

À 54,8 millions d'euros (1,1% du chiffre d'affaires), le résultat net part du groupe Savencia est en…

Vignette
Comment innover pour amener de la valeur ajoutée ?
Créer de l’affectif entre les consommateurs et les éleveurs est un axe fort des innovations actuelles.
Vignette
Le rachat du site de Carhaix est une bonne nouvelle
Sodiaal va gagner 3 à 4 ans dans son plan de développement... tout en soldant la dette de Synutra qui n'a pas su faire monter en…
Vignette
« Ce qui nous motive, c’est le retour aux producteurs »
Entretien avec Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, deux semaines après la fin des négociations commerciales sur les marques…
Vignette
Le contrat laitier est à l'initiative de l'éleveur

Suite à la loi issue des EGA, les contrats laitiers entre producteurs et collecteurs transformateurs doivent être mis en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière