Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Projet 1000 vaches
Le préfet délivre une autorisation pour 500 vaches

Après plus de dix-huit mois d'instruction, le verdict est enfin tombé. Le préfet de la région Picardie vient de signer vendredi 1er février l'arrêté autorisant la SCEA Côte de la justice à exploiter un élevage de 500 laitières associé à un méthaniseur, sur les communes de Drucat et de Buigny-Saint-Maclou dans la Somme.


Le projet initial portait sur 1 000 vaches, mais compte-tenu des surfaces d'épandages détenues à ce jour par le porteur de projet, Michel Ramery, l'autorisation limite le cheptel à 500 laitières et leur suite.


L'autorisation est conditionnée à des mesures d'encadrement strictes concernant le bruit, les odeurs, les rejets du méthaniseur, la consommation d'eau, le trafic généré par l'exploitation... Un dispositif plus sévère que ce qui se pratique habituellement sur les autres élevages. De plus, un contrôle continu de l'exploitation sera assuré par les services de l'État et une instance locale d'information et de suivi, non obligatoire mais souhaitée par le préfet, sera installée.


« Après quatre ans de travail pour monter ce dossier, nous sommes contents qu'une décision soit enfin rendue,
indique Michel Welter en charge du projet. Je regrette que nos arguments relatifs à la surface d'épandage n'aient pas été entendus. Nous allons lancer le projet avec 500 vaches et monter en puissance progressivement. Je suis confiant, nous n'aurons pas de mal à trouver les hectares manquants pour compléter le plan d'épandage. Beaucoup d'éleveurs du secteur se spécialisent en céréales et seront preneurs du digestat. »


« Cette décision marque pour nous une étape. Nous avons sauté la première haie, mais la course n'est pas finie. A nous de prouver désormais que notre élevage fonctionne bien, pour parvenir à 1 000 vaches d'ici 3 à 5 ans. Nous attendons désormais la délivrance du permis de construire pour une stabulation de 1 000 places pour démarrer les travaux dès le printemps avec, si possible, les toitures posées à l'automne. »


De leur côté, les opposants au projet ne s'estiment pas vaincus. L'association Novissen prépare une manifestation nationale à Paris fin février en marge du Salon de l'agriculture, et espère fédérer tous ceux qui refusent l'élevage intensif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Le prix du lait d'avril-mai de Lactalis insatisfaisant
Lactalis a annoncé un prix du lait de base de 341 €/1000 l en 41-33 en moyenne nationale, pour les mois d'avril et mai 2019. L'…
Vignette
" Nous optimisons le pâturage avec du topping "
Partisans du pâturage tournant dynamique, Pascal et Kévin Brodu pratiquent depuis deux ans le « topping », une fauche avant…
Vignette
Prix du lait en mars 2019 : 334 €/1000 litres de moyenne en Europe
Le prix du lait de mars 2019 affiche une relative stabilité dans l'Union européenne par rapport aux douze derniers mois.
Vignette
Avec Franck Gaudin, nutritionniste: comment on booste la production laitière aux USA
Nutritionniste aux États-Unis, Franck Gaudin a fait part de ses préconisations pour gérer des systèmes à haut niveau de…
Vignette
L'Inra de Lusignan sécurise un système très pâturant
La diversification des ressources est au coeur du système de la station de l'Inra de Lusignan, dans la Vienne. Pour résister aux…
Vignette
Tous les débouchés du veau nourrisson sont en difficulté
Veau de boucherie, jeunes bovins, exportations vers l’Espagne : les marchés du veau nourrisson sont tous malmenés en même temps.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière