Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Le pois toasté a remplacé le correcteur azoté »

« Je cultive 15 hectares d’un mélange céréalier à base de triticale et de pois (respectivement 160 kg/ha et 20 kg/ha) pour mes 80 laitières. L’intégralité est récoltée sous forme de graines pour l’autoconsommation du troupeau. L’an dernier, les rendements étaient de 32-33 q/ha, soit 10 q/ha de moins que cette année. J’ai l’habitude de distribuer ce mélange aux laitières en complément du correcteur azoté. Depuis l’hiver dernier, je cherche à mieux valoriser les graines en les faisant toaster. En fait, les protéagineux crus sont mal valorisés car leurs protéines sont en grande partie dégradées par les bactéries du rumen. Le fait de cuire les graines protège les protéines et les rend assimilables dans l’intestin. Après la récolte du mélange, je fais trier les graines récoltées par la coopérative locale. Cela me coûte 7 €/t de prestation, plus 7 €/t de transport.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière