Aller au contenu principal

[Inséminations] Le nombre d’éleveurs inséminateurs continue de progresser

L’insémination par l’éleveur (IPE) a concerné 5 089 élevages en 2019. Près de 726 000 inséminations ont été réalisées et enregistrées par les éleveur-inséminateurs (+ 10 % par rapport à 2018).  

© F. Mechekour/archives

« L'insémination par l'éleveur est une pratique qui se développe dans toutes les zones d'élevage depuis la fin des années 2000. Le développement de cette pratique est lié à l'accroissement de la taille des troupeaux, mais aussi à la volonté de ces éleveurs, de piloter de façon autonome la reproduction de leurs vaches et génisses, tant pour des raisons techniques, qu'économiques », note Denis Faradji de l’Institut de l’élevage

L’insémination par l’éleveur (IPE) a concerné 5 089 élevages en 2019. « Cela représente 246 éleveur-inséminateurs de plus que l’année précédente », précise Denis Faradji. « Au total, ce sont 725 954 inséminations qui ont été réalisées et enregistrées par les éleveur-inséminateurs (+ 64 000 IA Totales /2018). »

Cette activité a progressé de 10 % par rapport à 2018. Elle représente désormais 10,6 % des inséminations bovines françaises. « Pour 66% des élevages IPE, c'est une activité exclusive. L'entreprise de mise en place n’intervient pas et l’ensemble des inséminations sont réalisées par l’éleveur. »

 Le recours à la pratique de l’IPE est plus fréquent dans les départements où la densité d’élevage est très faible souligne Denis Faradji. L’IPE est également plus fréquente dans les grands troupeaux. « L'activité IPE représente 16% des IAP totales dans les troupeaux qui comptent plus de 100 IAP et 22% dans les troupeaux à plus de 200 IAP. »

Attention, près d’un quart des inséminations IPE ont été déclarées hors délai (30 jours maxi pour un éleveur IPE) l’année dernière.

Pour en savoir plus : Regard sur l'insémination par l'éleveur

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Lactel affiche un objectif de  -5 % de consommation d'eau en 2025 par rapport à 2019.
L’été compliqué de Lactalis
En France, entre pénurie d’eau, inflation et négociation tendue avec la distribution, le transformateur laitier Lactalis revient…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Les élevage réunionnais comptent en moyenne 49 vaches, principalement des prim’Holstein mais également des brunes des Alpes et des montbéliardes.
À La Réunion, une aide de 100 000 euros par exploitation pour augmenter la production locale
La coopérative Sicalait veut moderniser les élevages de l’île et produire plus de lait localement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière