Aller au contenu principal

Fièvre catarrhale
Le moucheron en circulation

Le moucheron vecteur est à nouveau actif. Il n´y a pas de preuve de reprise de l´activité virale.


Depuis le 6 avril, l´administration française considère le moucheron Culicoïdès, vecteur de la fièvre catarrhale, de nouveau en activité. Les services vétérinaires ont piégé des moucherons. « Par contre, à ce jour (20 avril), il n´y a pas de preuve de reprise de l´activité virale, ni en France, ni en Belgique, ni aux Pays-Bas ou en Allemagne », précise Marc-Henri Cassagne, directeur de la FNGDSB(1). Les 11 cas identifiés depuis le début de l´année portent à 17 le nombre total de cas français. « Ces 11 cas ont attrapé le virus avant que l´activité du moucheron ne s´arrête l´hiver dernier », précise Marc-Henri Cassagne. L´administration a pris de nouvelles mesures de restriction des mouvements d´animaux vivants présents dans le quart Nord-Est de la France. Le protocole pour les veaux de 8 jours et les conditions de sortie pour abattage sont précisés dans les nouvelles notes de la direction de l´alimentation (DGAL), disponibles sur le site internet du ministère de l´Agriculture(2).
Le dépistage sérologique négatif est demandé pour tout déplacement de ruminants ©sauf les veaux de 8 jours des zones réglementées vers les zones indemnes.©S. Grente

Double contrôle excessif
Pour les mouvements d´élevage, un animal quittant la zone réglementée est soumis avant son départ à un dépistage sérologique et une désinsectisation de 28 jours. La désinsectisation - des animaux, des camions. - est de mise dans tous les cas de figure. Pour sortir d´un périmètre interdit, l´animal est soumis à un double contrôle sérologique : avant départ et à l´arrivée. « Ce double contrôle est excessif. La France va au-delà de la réglementation, et nous ne pensons pas que cela soit justifié au regard du risque. Même si le contrôle à l´arrivée est pris en charge par l´État, il génère des contraintes pour les acheteurs, et complique donc les relations commerciales des éleveurs des périmètres interdits. Or la situation des éleveurs est toujours difficile. » La FNGDSB demande aussi à la DGAL que les éleveurs sentinelles (contrôles sanguins mensuels, pour la surveillance) soient dédommagés du temps qu´ils passent à seconder le vétérinaire pour les contrôles.
(1) Fédération nationale des groupements de défense sanitaire bovin.
(2) www.agriculture.gouv.fr - rubrique Actualités, sous-rubrique Actualités du site.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
De meilleures carrières avec des vêlages précoces
La ferme expérimentale des Trinottières publie une synthèse de ses vingt années d’essais sur l’élevage des génisses. Le parcours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière