Aller au contenu principal

Valorisation du lait
Le marché mondial tire les cotations françaises

La pénurie de lait au niveau mondial va durer au moins six mois.

Ca y est, les cotations françaises commencent à prendre le chemin de la hausse, dans le sillon de la flambée des enchères Fonterra. Entre le 1er et le 7 avril, elle était pour la poudre maigre à 2 900 euros/tonne (+130 euros par rapport à la semaine précédente), pour la poudre grasse à 3 370 euros (+240 euros en deux semaines), le lactosérum dépassait la barre des 1 000 euros la tonne, et les prix de vente de beurre communiqués le 10 avril étaient à plus de 4 000 euros.

« La collecte des cinq principaux pays exportateurs (Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande, USA et Union européenne) continue de baisser, et cette baisse s’accentue en Europe. Même la collecte allemande baisse fin mars. Il n’y a plus de stocks dans les entreprises, alors même que la croissance de la demande mondiale est toujours aussi forte. La pénurie de lait au niveau mondial va durer au moins six mois, en attendant la reprise de la collecte de l’hémisphère sud à compter d’octobre », analyse Gérard Calbrix, économiste à Atla (association pour la transformation laitière française). La valorisation beurre poudre en France ressort à 320 euros/1000 l en mars. « Elle va continuer à augmenter. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Le soja non-OGM de la mer noire n'arrive plus à cause de la guerre en Ukraine.
Les prix des tourteaux se détendent un peu
La demande baisse. Le prix du non-OGM diminue, mais attention au manque de visibilité sur l'offre.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière