Aller au contenu principal
Font Size

Marché des fromages
Le hard-discount vend de plus en plus d´AOC

Au vu du tassement de la consommation et du profil des consommateurs, les fromages AOC gagneraient à se moderniser.


Depuis cinq ans, le marché des fromages évolue : les fromages modernes(1) gagnent des parts de marché, au détriment des fromages génériques(2) et AOC, et les consommateurs achètent de plus en plus d´AOC en hard discount.
Depuis cinq ans, les achats de fromages AOC diminuent. En 2003, la baisse a été de 1,3 % par rapport à 2002 ; une baisse néanmoins moins marquée que celle enregistrée par le marché de l´ensemble des fromages (- 1,7 %). « Cette baisse est fortement corrélée aux contre performances des rayons coupe », analyse Bruno Roney, du Cniel ; même si les fromages AOC sont davantage vendus en libre-service (+ 3,3 %). 74 % des achats de fromages AOC s´effectuent en super et hyper marchés. Les hard discount prennent de l´importance : 13,3 % des fromages AOC y ont été achetés en 2003, contre 10,2 % en 1999.
©Anaof


Un prix en légère hausse
Les surconsommateurs de fromages AOC sont des ménages de 50 ans et plus, des retraités, des ménages aisés. Une situation qui pose question : y a t-il un risque de voir encore s´étioler les achats de fromages AOC dans les années à venir ? « On ne sait pas si c´est un effet de génération ou d´âge. Dans le premier cas, le risque serait réel », souligne Bruno Roney. Pour redynamiser les fromages AOC, une piste peut être leur modernisation pour cibler davantage les jeunes.
En 2003, le prix moyen des fromages AOC a été de 10,30 euros/kg, soit une progression de 0,9 % par rapport à 2002. Les fromages AOC sont payés, en moyenne, 25 % plus cher que les autres. L´évolution des prix est comparable entre ces deux catégories de fromages.


(1) Fromage moderne : fromage dont la recette est la propriété d´une marque. Ex : Caprice des Dieux, Vache qui rit...
(2) Fromages génériques : fromage de recette ancienne, sans signe de qualité. Ex : Emmental non IGP, Brie ou Camembert non AOC.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière