Aller au contenu principal

Elevage bovin
Le dialogue hormonal veau-mère conduit au vêlage

Le veau est à l´origine du déclenchement du vêlage. Un processus hormonal qui démarre trois semaines avant le terme.


Quelques jours avant le vêlage, la température corporelle de la vache monte (autour de 39º5) pour redescendre 36 à 48 heures avant le vêlage à la normale. A vos thermomètres !
Dans les 24 heures qui précèdent le vêlage, les lèvres de la vulve se tuméfient. Il s´en échappe un liquide visqueux blanc jaunâtre qui colle aux poils de la queue. La vache se casse : relâchement du ligament sacro-sciatique et de tous les autres ligaments y compris ceux du pied.
Le col de l´utérus se dilate. Cette phase dure en moyenne entre 4 à 8 heures. Lors d´une exploration vaginale, si vous pouvez passer la totalité de votre main dans le col, cela indique que le vêlage devrait intervenir dans les trois heures.

Les contractions utérines provoquent la sortie des poches des eaux : l´allantoïde d´abord puis l´amnios.
Puis c´est la phase d´expulsion qui dure normalement deux à trois heures. Les poches se rompent et facilite le passage du veau grâce à leur effet lubrifiant.
Le veau est enfin là. Et ça tombe bien parce que si vous n´êtes pas content de l´heure à laquelle intervient le vêlage, c´est à lui qu´il faut le dire !
En effet, c´est le veau qui déclenche le processus. Regardons d´un peu plus près ce qui se passe dans la vache. Le cerveau du veau (plus exactement son hypohyse) sécrète une hormone (ACTH) qui va activer les glandes surrénales situées au dessus de ses reins. L´augmentation de la sécrétion d´ACTH intervient environ trois semaines avant le terme.

La distension de l´utérus stimule la production d´ocytocine
En réponse à cette simulation, les glandes surrénales du veau sécrètent des corticoïdes. Lesquels vont provoquer une augmentation de la production d´oestrogènes par le placenta. Les oestrogènes sont responsables du début de la destruction du corps jaune présent sur un ovaire de la vache.
Pire, la stimulation accroît la production de prostaglandines PgF2 alpha par l´utérus. Cette fois le corps jaune ne peut plus s´en sortir. Sa destruction est irréversible. Et de ce fait, la concentration en progestérone (l´hormone de la gestation) dans le sang chute rapidement.
Les prostaglandines ne se contentent pas de faire disparaître le corps jaune. Elles sont également responsables des contractions utérines.

Finalement, avec plus d´oestrogènes et moins de progestérone dans le sang, les conditions sont idéales pour stimuler la sécrétion d´ocytocine par l´hypophyse de la vache. Cette dernière complète l´action des prostaglandines PgF2 Alpha sur la contraction des muscles lisses de l´utérus.
La production d´ocytocine est également stimulée par la distension de l´utérus. Cette fois l´information n´emprunte pas la voie sanguine mais la voie nerveuse.
Toutes les conditions physiologiques sont réunies pour permettre l´expulsion du veau.
Le vétérinaire mime l´intervention du veau ou de l´utérus de la vache lorsqu´il injecte à la vache ou la génisse une association de corticoïdes et de prostaglandines pour déclencher le vêlage. Le déclenchement ne peut pas être réalisé avant le 270e jour de gestation. Le vêlage a lieu généralement une quarantaine d´heures après l´injection.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Gildas Lannuzel (à gauche) avec son apprenti Jean-Baptiste Colin. « Après mon accident, l’équipement m’a permis de gérer 90 % des inséminations à distance sans diminuer les résultats de repro du troupeau. » © DR
[Détection des chaleurs] « J’utilise des boucles auriculaires et des colliers »
Dans le Finistère, Gildas Lannuzel détecte les chaleurs de ses 65 Holstein avec 30 boucles auriculaires. Pour les génisses, il a…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière