Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Brésil se dote d'une politique pour produire plus de lait de qualité

Avec une consommation en hausse de +3% par an depuis dix ans, le Brésil veut encore développer sa production laitière, en volume et en qualité.

Pour augmenter la production laitière, le levier principal visé est la hausse de la productivité animale.
Pour augmenter la production laitière, le levier principal visé est la hausse de la productivité animale.
© BTPL

En 2014, le Brésil était le 5e producteur mondial de lait, avec 35,6 milliards de litres de lait, quasi-exclusivement de vache. "La production laitière croît de 4% par an depuis ces quatre dernières années. En 2014, le Brésil est redevenu exportateur net de produits laitiers, après deux années de déficit commercial", précise Business France, agence française pour le développement international des entreprises.

Le Brésil veut encore développer la production laitière, pour au moins répondre à sa demande intérieure en hausse. "La consommation annuelle est de 172,6 litres par habitant, soit 20 litres de plus qu'en 2009 (l'OMS recommande 200 litres). Les projections estiment que la consommation devrait atteindre 227 l/hab. en 2024", chiffre Business France.

Atteindre 47 milliards de litres à l'horizon 2023

Le programme d'État "Mais Pecuaria" (Plus d'élevage) a pour objectif de passer à 47 milliards de litres de lait produits à horizon 2023, via la génétique et l'appui technique pour améliorer la productivité animale. L'autre objectif est que tout le lait capté par l'industrie réponde aux standards internationaux. La transformation laitière brésilienne est dominée par de grands groupes étrangers (Nestlé, Fonterra, Lactalis, Danone) et brésiliens (Vigor, Laticínios Bela Vista). En 2014, Parmalat, le bras brésilien de Lactalis, a acheté des actifs laitiers de groupes brésiliens. DPA Brasil, joint-venture entre Nestlé et Fonterra, reste numéro un au Brésil (source : Business France).

Le potentiel laitier du Brésil peut être limité par plusieurs facteurs, comme la concurrence des cultures et de la viande, et le fameux "coût Brésil", c'est-à-dire le coût logistique. Un nouveau frein pourrait être l'obligation réglementaire d'avoir une partie de ses surfaces agricoles, boisées. Ce taux de réserve naturelle varie en fonction de l'État. Reste à voir s'il sera effectivement appliqué...

Un programme d’appui à la productivité laitière

La Ministre Katia Abreu a annoncé le 20 mars 2015, de manière préliminaire, la mise en place d’un programme d’appui à la productivité laitière abordant les questions sanitaires (Fonds spécifiques pour l’indemnisation suite à la contamination par brucellose et tuberculose), de génétique, d’appui aux investissements (ligne de financement dédiée) et d’assistance technique (pour les producteurs, techniciens, transporteurs). Le programme ciblera les 5 Etats représentant 73 % de la collecte de lait du pays (Minas Gérais, Rio Grande do Sul, Paraná, Santa Catarina, Goiás). La stimulation de la consommation sera également un axe du programme ainsi que le renforcement de programmes gouvernementaux de redistribution de lait.

Source : Service Économique Régional de Brasília/ DG Trésor

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
pâturage en Irlande
L'Irlande veut préserver une image "verte"
L'Irlande pourrait encore augmenter sa collecte laitière et dépasser le cap de 10 millions de tonnes en 2025. Toutefois, la…
 © SAS De nous à vous
En direct des éleveurs cherchent des producteurs

Cette marque appartenant à 10 exploitations laitières et à un pool de consommateurs, cherche du lait…

Vignette
"Nous soignons davantage les vaches taries"

Jérémy Lonchampt, en Gaec, dans le Doubs :

"Nos 100 vaches montbéliardes n’…

Vignette
Les bienfaits d’une haie bien faite !
Parasol-brumisateur naturel pour les vaches, frein à l’érosion… Les haies rendent de multiples services, à contrebalancer avec la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière