Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Cultures fourragères
L´assurance d´un ensilage réussi en conditions sèches

Un bon ensilage de sorgho est préférable à un médiocre ensilage de maïs. En général, les deux sont associés pour limiter les inconvénients du sorgho.


Le sorgho est principalement cultivé pour son grain, mais quelques éleveurs en produisent pour alimenter leurs bovins. Ce choix est motivé par la mauvaise qualité du maïs cultivé sur leurs parcelles peu ou pas irriguées. Il vaut mieux, en effet, avoir un ensilage de sorgho qu´un ensilage de maïs sans grains. En élevage bovin, le sorgho peut être pâturé (sorgho fourrager) ou, plus fréquemment, donné sous forme d´ensilage. L´éleveur choisit alors plutôt une variété riche en sucre, adaptée à cet usage. « Les élevages laitiers utilisent très rarement du sorgho. Le principal reproche qui lui est fait est d´avoir une valeur énergétique inférieure à celle du maïs, ce qui a un effet dépressif sur le taux protéique. Un reproche à courte vue car ces 5 à 8 % de perte de valeur énergétique sont, à mon avis, compensés par l´excellente conservation du sorgho : on a souvent zéro perte ! En outre, le sorgho est utilisé pour valoriser les terres les moins favorables : il faut donc relativiser », expose Jean-Luc Soudais, de la Chambre d´agriculture de Haute-Garonne.
©RAGT Semences

Les atouts du sorgho sucrier
D´autres inconvénients techniques existent. Très appétent, il faut le rationner. La complémentation est plus difficile à mettre en oeuvre, étant donné que les préparations commerciales et les références sont adaptées au maïs. D´autre part, comme le sorgho se hâche naturellement plus fin qu´un maïs, il est conseillé d´apporter plus de fourrage grossier pour éviter l´acidose. Pour limiter ces inconvénients, l´association à l´ensilage de maïs est une bonne solution.

Jean-Luc Soudais explique les atouts du sorgho grain sucrier ensilé : « il a plus de potentiel : avec un sorgho grain classique, on plafonne à 15 tonnes MS/ha, alors qu´avec un sorgho sucré on peut atteindre 23 tonnes MS/ha (18 tonnes MS/ha en conditions sèches). Le sorgho sucrier est plus grand (plus de 2 m de haut), donc mieux adapté à l´ensilage. La proportion de grains par rapport à la MS totale est plus faible : 30 % pour la variété Super Sile (contre plus de 50 % pour un sorgho grain classique), et 45 % de grain pour Top Silo (RAGT) et Hautan (Euralis), prochainement commercialisé. C´est un atout comparé au sorgho grain classique, car les petits grains du sorgho sont difficilement attaqués par l´ensileuse et les microbes de la panse, surtout s´ils sont trop secs. On les retrouve alors dans les bouses ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Elevage des veaux au Québec : « Le colostrum, c’est bien plus que des anticorps »
Pour la nutritionniste québécoise Déborah Santschi, le premier repas de colostrum est extrêmement important car il a un impact à…
Le pare-chocs réduit l’accidentologie
Machinisme
Marché confidentiel en France, les pare-chocs frontaux sur tracteur intriguent de plus en plus les agriculteurs.
élevage laitier polonais
La Pologne opère une diversification de ses produits laitiers et de ses clients

Ce qui pourrait contrarier l'essor de la production laitière serait la hausse des coûts. Une hausse liée à la…

contrat
[Prix du lait] La Commission européenne valide les indicateurs économiques de la filière
Le tableau de bord des indicateurs économiques donne un cadre économique de référence pour les négociations commerciales de 2020.
Vignette
Mobilisation collective pour mieux valoriser le lait de montagne
Les deux tiers du lait de montagne sont insuffisamment valorisés, alors que les atouts de la montagne sont en phase avec les…
Mieux gérer la mise à jour des données journalières des automates

Au sein de France conseil élevage, plusieurs projets sont développés pour assurer la collecte, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière