Aller au contenu principal
Font Size

Cultures fourragères
L´assurance d´un ensilage réussi en conditions sèches

Un bon ensilage de sorgho est préférable à un médiocre ensilage de maïs. En général, les deux sont associés pour limiter les inconvénients du sorgho.


Le sorgho est principalement cultivé pour son grain, mais quelques éleveurs en produisent pour alimenter leurs bovins. Ce choix est motivé par la mauvaise qualité du maïs cultivé sur leurs parcelles peu ou pas irriguées. Il vaut mieux, en effet, avoir un ensilage de sorgho qu´un ensilage de maïs sans grains. En élevage bovin, le sorgho peut être pâturé (sorgho fourrager) ou, plus fréquemment, donné sous forme d´ensilage. L´éleveur choisit alors plutôt une variété riche en sucre, adaptée à cet usage. « Les élevages laitiers utilisent très rarement du sorgho. Le principal reproche qui lui est fait est d´avoir une valeur énergétique inférieure à celle du maïs, ce qui a un effet dépressif sur le taux protéique. Un reproche à courte vue car ces 5 à 8 % de perte de valeur énergétique sont, à mon avis, compensés par l´excellente conservation du sorgho : on a souvent zéro perte ! En outre, le sorgho est utilisé pour valoriser les terres les moins favorables : il faut donc relativiser », expose Jean-Luc Soudais, de la Chambre d´agriculture de Haute-Garonne.
©RAGT Semences

Les atouts du sorgho sucrier
D´autres inconvénients techniques existent. Très appétent, il faut le rationner. La complémentation est plus difficile à mettre en oeuvre, étant donné que les préparations commerciales et les références sont adaptées au maïs. D´autre part, comme le sorgho se hâche naturellement plus fin qu´un maïs, il est conseillé d´apporter plus de fourrage grossier pour éviter l´acidose. Pour limiter ces inconvénients, l´association à l´ensilage de maïs est une bonne solution.

Jean-Luc Soudais explique les atouts du sorgho grain sucrier ensilé : « il a plus de potentiel : avec un sorgho grain classique, on plafonne à 15 tonnes MS/ha, alors qu´avec un sorgho sucré on peut atteindre 23 tonnes MS/ha (18 tonnes MS/ha en conditions sèches). Le sorgho sucrier est plus grand (plus de 2 m de haut), donc mieux adapté à l´ensilage. La proportion de grains par rapport à la MS totale est plus faible : 30 % pour la variété Super Sile (contre plus de 50 % pour un sorgho grain classique), et 45 % de grain pour Top Silo (RAGT) et Hautan (Euralis), prochainement commercialisé. C´est un atout comparé au sorgho grain classique, car les petits grains du sorgho sont difficilement attaqués par l´ensileuse et les microbes de la panse, surtout s´ils sont trop secs. On les retrouve alors dans les bouses ».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière