Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’activation des semences de betteraves fourragères gagne du terrain

Les semences de betteraves activées représentent un surcoût de 30 € par hectare.
© ADBFM

L’activation des semences est un procédé qui consiste à initier, de manière précise et contrôlée, les toutes premières étapes de la germination des semences de betteraves. Cette technologie vise principalement à améliorer l’homogénéité des levées des plantules de betterave, ainsi qu’à gagner en vitesse d’émergence. Ces effets sont particulièrement visibles lorsque les conditions de levée sont difficiles. Les semences activées représentent un surcoût de 30 € de l’hectare pour un éleveur. « Cet investissement supplémentaire peut être considéré comme une assurance, avance Alexandre Carré du de l’ABDFM. L’activation offre des garanties supplémentaires sur la qualité de la levée et l’homogénéité de la culture, deux points qui conditionnent en grande partie la qualité des racines et leur conservation. » Ces garanties deviennent plus importantes au regard de l’interdiction des néonicotinoïdes qui protégeaient les jeunes betteraves des insectes du sol et des pucerons.  Les semences activées représentent déjà une part significative et croissante du marché des semences de betteraves fourragères. De plus en plus de variétés sont proposées en semences activées incluant des variétés résistantes à la rhizomanie ou/et au rhizoctone brun. « L’avenir nous dira, si à l’instar des betteraves sucrières, les semences activées vont se généraliser pour la culture de betteraves fourragères », conclut Alexandre Carré.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Repérez-vous les vaches à cellules avec Génocellules ?
Proposé par Seenergi et des distributeurs, le service GénoCellules permet de dénombrer les comptages cellulaires de chaque vache…
Vignette
Elevage laitier et temps libre : « Nous ne voulons pas être absorbés par notre travail »
Au Gaec Lusanbio, en Loire-Atlantique, les associés ont mis en place un système leur permettant de bénéficier d'un maximum de…
Vignette
« Notre outil de monitoring nous met la puce à l’oreille ! »
Dans la Manche, le Gaec du Vivier a investi dans un outil de monitoring pour gérer, sans y passer trop de temps, la reproduction…
Evolution publie deux nouveaux index de santé du pied
Grâce au projet Génosanté, les races Holstein et Pie Rouge disposent des index Résistance aux lésions…
Quand arrive l’heure du vêlage
Bovins Viande
Différents facteurs influencent la durée de gestation, mais c’est bien le veau qui déclenche lui-même le moment de la mise bas…
Tuberculose bovine : les populations de blaireaux suivies au cas par cas
Bovins Viande
L’Anses a publié le 1er octobre 2019 un avis faisant le point sur les mesures de lutte contre la tuberculose bovine dans la faune…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière