Aller au contenu principal

Une nouvelle version de la charte
La version 2007 de la charte des bonnes pratiques d´élevage répond aux exigences du paquet hygiène.


Plusieurs nouveautés importantes sont introduites dans la nouvelle version de la charte. Très attendue, elle a été validée le 7 mars dernier. Principale évolution, elle répond désormais à toutes les exigences du paquet hygiène. La charte doit devenir l´outil d´application du guide de bonnes pratiques d´hygiène que les filières d´élevage sont en train d´élaborer, et prend donc en compte les dangers relatifs à l´hygiène et la sécurité sanitaire. « La nouvelle version comporte une cinquantaine de points contre 30 à 35 dans la version précédente. Et 80 % des points de la charte répondent au paquet hygiène », souligne Caroline Godefroy de la CNE(1). L´isolation des animaux malades devient par exemple un point à part entière.
Autre exemple : l´éleveur s´engage à faire tout son possible pour informer ses clients si un de ses produits lui paraît suspect. La charte a aussi plus d´exigences au niveau du carnet sanitaire. Elle exige, et c´est nouveau, la présence d´un local phytosanitaire, ou encore de se servir des filières organisées pour éliminer les déchets vétérinaires. Elle rajoute également de nouvelles exigences en matière de qualité du lait comme conserver les analyses réalisées sur le lait et les fromages, s´assurer la propreté et la santé des trayons avant la traite.
La charte comporte désormais un chapitre en six points pour les veaux. ©S. Leitenberger

Cohérence avec la conditionnalité
Autre évolution de la charte : une rédaction cohérente avec la conditionnalité des aides PAC. C´est vrai en particulier pour l´identification, le bien-être, la santé animale, l´alimentation et la qualité sanitaire où une très grande partie de points sont communs à la charte et aux grilles conditionnalité 2007. « L´objectif de la charte est de préparer aux contrôles conditionnalité ». La nouvelle version s´ouvre par ailleurs aux veaux d´élevage et de boucherie. Enfin, cette version 2007 a pris en compte toutes les remarques du terrain, et se veut plus concrète et plus claire que la précédente.
Les régions entrent maintenant jusqu´à l´automne dans une phase de diffusion et de formation des animateurs puis des 3500 techniciens agréés ; l´objectif est de faire « basculer » les 125 080 éleveurs qui ont signé la charte dans la version 2007 d´ici début 2009. Plus de 75 960 éleveurs laitiers sont adhérents, soit 80 % des éleveurs détenant au moins 20 vaches laitières et 78 % de la totalité des vaches laitières.


(1) Confédération nationale des élevages.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au 1er avril
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière