Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La triple performance est-elle réaliste ?

"Oui, on peut concilier la performance économique et nourricière de l'agriculture avec la préservation de l'environnement, et un impact social positif (travail, emploi). C'est ce qu'ont révélé les résultats du réseau Grignon énergie positive (24 exploitations en 2014, dont 13 avec du lait).

De 2010 à 2015, 14 exploitations ont été suivies sur la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre (GES) ramenées aux volumes produits par an. Douze fermes ont baissé leur consommation d'énergie (-6 à -32%). Sept fermes ont réduit leurs émissions de GES de 2 à 10%, et trois exploitations les ont réduit au-delà de 10%. Treize systèmes ont amélioré leur performance nourricière.

Pour réduire les émissions de GES, le principal levier exploré est l'amélioration de l'efficacité alimentaire, de fertilisation... La hausse de la productivité laitière est une bonne solution sous réserve d'une bonne adéquation avec le potentiel des sols, et que les aliments ne soient pas trop coûteux. La réduction de l'âge au 1er vêlage et l'allongement de vie des vaches permettent d'améliorer l'efficacité au niveau du troupeau. Demain, des solutions de rupture permettront peut-être de diminuer plus fortement les émissions de méthane enthérique et celles liés aux effluents d'élevage.

Pour faire mieux, l'effort individuel ne suffira pas. Il faudra envisager des solutions collectives. Et un outil de gestion des risques pour inciter plus d'agriculteurs à tester les voies de la triple performance."

Des résultats encourageants
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Une charte pour installer de nouveaux coopérateurs
Son objectif : mieux accueillir les jeunes qui font le choix d’entrer dans une coopérative laitière.
Vignette
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis…

Vignette
L’attractivité de la filière laitière au cœur des journées des coopératives laitières
Lors d’une conférence de presse organisée le 18 avril à l’occasion de leurs journées 2019, les coopératives laitières se sont…
Vignette
Projet de fermeture de la frontière avec le Mexique : les inquiétudes des coopératives laitières

 

Le projet de fermeture de la frontière américano-mexicaine de Donald Trump et son…

Vignette
Biolait régule les volumes pour limiter ses excédents de printemps
Le premier collecteur de lait bio français (1) veut limiter ses excédents de printemps sans pénaliser la…
Vignette
Isigny Ste-Mère lance la construction de sa sixième tour de séchage
Pour accompagner la montée en puissance de ses productions de poudres de lait infantile, la coopérative normande vient d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière