Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La repro en bande continue à l’essai

La ferme expérimentale de la Blanche-Maison, dans la Manche, a mis en place un dispositif de mise à la reproduction original depuis le 1er août. Les 88 vaches Normandes sont conduites en quatre lots de 22 vaches, avec quatre périodes de vêlage au cours de l’année. Ce type de conduite, inspirée de la production porcine, vise à organiser le temps de travail sur des moments clés et limités dans le temps. « Le but est de rationaliser la gestion de la reproduction des grands troupeaux et spécialiser les tâches, indique Benoît Rouillé de l’institut de l’Élevage. Les périodes d’insémination et de vêlage ont été calées de telle sorte qu’il n’y ait pas de surveillance à assurer autour de Noël, des semis de maïs et des périodes d’ensilage de maïs et de la récolte des céréales. » Les inséminations sont groupées sur six semaines, et un diagnostic de gestation est réalisé par échographie à date fixe deux mois et demi après la fin de la période d’insémination. Si une vache n’est pas pleine, des règles de remise dans les bandes suivantes ont été fixées. Au sein d’un lot, les vaches sont toutes taries la même semaine.

Autre objectif visé par le type de conduite adopté : une meilleure régularité des livraisons de lait au cours de l’année. L’essai a démarré cet été et va se poursuivre pendant cinq années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

[ESSAI/VIDEO] Citroën Berlingo Van 1.6 BlueHDI 100 - Une troisième génération très aboutie
Machinisme
Nous avons pris les commandes d’un Berlingo Van dans sa version Worker à l’équipement fourni et orienté « chantier ». Notre…
Rien que dans le Maine-et-Loire, 5 500 sangliers ont été prélevés en 2018, 6 600 en 2019. Il y a eu 194 dossiers d’indemnisation en 2018 et il y en avait déjà 223 en novembre 2019. © D. Granger
Dégâts de cultures : Tous d'accord pour réguler les populations de sangliers !
Face aux dégâts agricoles croissants, agriculteurs, forestiers et chasseurs s’accordent désormais sur la nécessité de réduire le…
carte des prix du lait de décembre 2019 dans le monde
Prix du lait en décembre 2019 : la hausse se poursuit
En Europe, la tendance à la hausse se poursuit, mais timidement. Les quelques annonces pour janvier sont à la stabilité des prix…
Les considérables pouvoirs du microbiote
Chez les ruminants comme chez les humains, la flore qui colonise le système digestif - le microbiote - a un…
Clément et Denis Chayriguès. Le Gaec produit 630 000 litres de lait pour la filière AOP bleu des causses et élève 220 brebis qui produisent de l’agneau label rouge. © B. Griffoul
« J'utilise beaucoup de semences sexées »
Le Gaec Chayriguès, en Aveyron, est un des piliers de la race Brune. Au-delà de la passion pour la génétique, c’est l’intérêt…
logo Sodiaal
Sodiaal et Intermarché Netto trouvent un accord sur les tarifs
Une hausse des prix des fromages, du lait et des yaourts a été acté, qui permettra à Sodiaal de revaloriser le prix du lait à 380…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière