Aller au contenu principal

La ration, ce sont les vaches qui en parlent le mieux

La ration devrait marcher et pourtant… Il y a quelque chose qui cloche. Les vaches ne répondent pas comme elles devraient. Pour reprendre la main, contrôlez vos pratiques alimentaires et observez vos animaux.

Deux rations peuvent paraître identiques sur le papier, et donner des résultats très différents.
Deux rations peuvent paraître identiques sur le papier, et donner des résultats très différents.
© F. Mechekour
"Je ne comprends pas. Je n’ai rien changé à la ration et le lait chute dans le tank. » « C’est bizarre, les taux ont décroché par rapport au dernier contrôle, sans raison apparente. » Deux grands classiques en exploitations laitières, qui n’ont pas fini de donner du fil à retordre aux éleveurs. L’alimentation est à l’origine d’une bonne partie des troubles observés en troupeau laitier, même si d’autres facteurs comme le bâtiment ou les pathologies infectieuses peuvent intervenir. 
Pour trouver la source du problème et rectifier le tir, rien de tel qu’un oeil neuf et objectif. C’est l’enjeu des diagnostics d’alimentation. Ils aident parfois à prendre du recul et à ne pas tomber dans la routine. « L’éleveur a l’impression qu’il n’a rien changé à la ration, mais peut-être y a-t-il eu une modification de pratique dont l’enchaînement a pu provoquer un dysfonctionnement alimentaire... », avance Philippe Brunschwig, de l’Institut de l’élevage. 
« En nutrition, on parle de l’équilibre énergie-protéines et du bon taux de fibres et minéraux. Mais ne perdons pas de vue non plus l’ensemble des facteurs qui influencent le comportement alimentaire d’une vache », souligne Thierry Hétreau, rompu à l’observation des Signes de vaches. Sur la même longueur d’ondes, Obsalim, diffusé par les vétérinaires du GIE Zone Verte, part du constat que tout problème alimentaire se reflète sur les animaux à travers leur comportement, leur état et leurs résultats. Les éleveurs qui savent repérer et décrypter les signes émis par les animaux disposent d’un outil intéressant pour piloter l’alimentation au quotidien. 
Aucune ration calculée ne correspond exactement à ce que la vache ingère en pratique. Un calcul de ration sert seulement de base, mais il doit être vérifié et adapté aux condition réelles. DiagAlim, l’audit proposé par l’Institut de l’élevage, se décline à la façon d’un « tour de ferme » exhaustif et sans concession pour réviser plus largement les conditions d’alimentation, sans occulter l’observation des animaux. 
L’outil Visiolait, conçu par Valorex, procède, quant à lui, à un cheminement inverse. Au lieu de regarder les vaches et ce qu’elles mangent, on regarde ce qu’elles produisent. C’est l’analyse de la composition fine du lait qui détermine si la ration est bien valorisée. ■ Emeline Bignon

Sommaire du dossier

Page 80 : L’audit alimentation de l’Institut de l’élevage, Diag Alim, décortique vos pratiques 

Page 88 : Avec Obsalim, des vétérinaires du GIE Zone verte, ajustez l’alimentation en observant les vaches 

Page 92 : La vérité sort aussi de la bouse des vaches - Guide « Signes de vaches»
 
Page 94 : L’efficacité de la ration se lit aussi dans le lait - Visiolait, de Valorex
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Simon, Hadrien et Hugues Bellenguez. « L’adhésion au groupe lait de Simon lors de son installation, nous a permis de prendre rapidement conscience que nos charges étaient trop élevées. »
« Nous produisons deux fois plus de lait à moindre coût »
Au Gaec du Calvaire, dans le Pas-de-Calais. Grâce au groupe lait et au soutien de son père, Simon Bellenguez a réussi à produire…
L’élevage de Renato Aceto, dans le Sud de l’Italie, envisage de traire plus de 1 000 vaches avec le concept de traite par lots VMS d’ici le printemps 2022.
DeLaval propose un nouveau concept pour la traite robotisée
Traire des lots de vaches à heures fixes avec des robots, tel est le principe du concept VMS Batch milking dédié à l’optimisation…
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
Un flux de départ important, des installations en nombre insuffisant pour remplacer tous les départs, moins de croissance et de…
Michel Lacoste était éleveur laitier dans le Cantal et président du Cnaol
Décès de Michel Lacoste, président du Cnaol

Le Cnaol (AOP laitières), la FNPL ainsi que l’interprofession laitière annoncent, le 22 novembre, le décès de…

Collecte de lait par la Société laitière des Monts d'Auvergne chez les éleveurs du Massif du Sancy pour la fabrication de Saint-Nectaire AOP. Salarié de la laiterie chez l'éleveur près du camion, dans la cour de ferme. Industrie agroalimentaire.
Prix du lait en hausse et collecte en baisse en France en septembre
La hausse du prix du lait conventionnel ne suffit pas à couvrir toutes les hausses de charges. Le prix du lait bio recule pour le…
Les trois associés Philippe, Pierre-Louis et Damien. «On apportait du foin séché en grange depuis 2016, mais les résultats n'étaient pas ceux attendus.C'est l'apport d'eau qui a permis de valoriser la ration.»
« Nous couplons séchage en grange et méthanisation »
Dans les Côtes-d’Armor, l’EARL Dolo est passée d’un système basé sur l’ensilage d’herbe et de maïs au foin séché en grange pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière