Aller au contenu principal

Une vache qui relève constamment sa queue doit alerter

Les contractures du tétanos décollent la queue du périnée. © J.-M. Nicol
Les contractures du tétanos décollent la queue du périnée.
© J.-M. Nicol

" La queue d’un bovin debout et en bonne santé vient généralement toucher le périnée, sauf bien entendu lorsqu’il l’agite. Et lorsque la queue reste constamment décollée du périnée, qu’est-ce que cela signifie ? Parfois que le bassin a subi une bascule au moment du vêlage. Mais lorsque le bassin conserve une position bien normale, la plupart du temps cet animal souffre d’une blessure, d’une inflammation ou d’une irritation du rectum, de la vessie ou du vagin qui s’accompagne pour lui d'une gêne permanente. L’irritation vaginale survient généralement dans le sillage d’un vêlage aidé ou traumatisant, mais parfois après une saillie brutale. Quant à l’irritation du rectum, elle survient presque toujours après une fouille rectale insistante ou au cours d’inflammations comme la coccidiose sait en provoquer chez les jeunes. Selon les circonstances et l’âge de l’animal, vous veillerez donc à explorer avec tact ces deux zones, mais il vous sera toujours bien difficile de juger d’une inflammation de la vessie.

Du tétanos à la myopathie

Mais si aucun de ces trois organes ne présente la moindre anomalie, le véto ira également explorer le champ des contractures musculaires dont le relever de la queue est aussi un signe. On le rencontre à tout âge au cours du tétanos et chez les jeunes lors de contractures spastiques des membres postérieurs et parfois au cours de la myopathie des veaux. Dans la myopathie nutritionnelle qui frappe les muscles lombaires, le veau rechigne à se déplacer et montre parfois une accélération respiratoire difficile à interpréter lorsqu’il est au pré en plein soleil, mais le diagnostic est plus facile à établir lorsque ce veau tient aussi sa queue décollée du périnée. Le tétanos, lorsque le foyer infecté sécrète peu de toxines, n’est pas d’un diagnostic facile. Dans ce cas, à côté d’une certaine raideur de la démarche, de la rigidité des oreilles et du ballonnement du rumen, ce signe permet à coup sûr de pointer du doigt cette maladie. "

Un signe discret mais qui en dit long

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Amédée Perrein, gérant de la société Silphie France. « La silphie améliore l’autonomie en protéines. Elle peut être distribuée à des vaches laitières à hauteur de 30 %. » © Silphie France
La silphie, une pérenne remise au goût du jour
Avec plus de 3 000 hectares implantés en France 2021, la surface en silphie a été multipliée par trois par rapport à 2020. Après…
Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Damien Lacombe, président de Sodiaal
Sodiaal: un résultat courant 2020 tout juste à l’équilibre
La coopérative laitière annonce en 2020 un résultat courant consolidé à 1,3 millions d’euros, et un Ebitda au même niveau qu’en…
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
En dehors de la période hivernale, les veaux devront obligatoirement à partir de six semaines, avoir accès à une aire extérieure et/ou pouvoir pâturer.  © F. Mechekour
Le nouveau règlement européen bio se précise
Le règlement européen s’appliquera au 1er janvier 2022. Les changements les plus importants concernent les bâtiments.
Bcel Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir fusionnent
Annoncée cet automne, la fusion entre Evolution, Bcel Ouest, GDS Bretagne et Copavenir sera effective à compter du 1 er…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière