Aller au contenu principal

Coproduits de l´agro-industrie
La glycérine intéresse les fabricants d´aliment du bétail


Outre le tourteau de colza, la filière diester va également générer un autre coproduit, la glycérine. Il s´agit d´un produit visqueux, appétent et très riche en énergie (1,3 UFL/kg MS). « Son profil fermentaire est de type amidon rapide, et n´a donc rien à voir avec celui du propylene-glycol, précise Jean-Marc Aubret, responsable formulation chez Techna. La majorité des glycérines que l´on trouve sur le marché affichent des teneurs de 90 % de glycérol. »
Actuellement peu disponible
Ce produit présente des propriétés nutritionnelles proches de celles de la mélasse. D´après différents travaux allemands, l´apport de glycérol dans les rations s´accompagne d´une augmentation de l´ingestion, qui se traduit par une légère augmentation de la production laitière, et sans effet notable de dilution des taux. Les quantités consommées peuvent atteindre 1 kg par vache et par jour.
L´Afssa a dernièrement rendu un avis favorable quant à l´utilisation de la glycérine comme matière première en alimentation animale, à condition qu´elle titre « au minimum à 80 % de glycérol et au maximum à 0,5 % de méthanol » et « dans la mesure où elle n´excède pas 10 % d´un aliment complémentatire standardisé à 88 % de matière sèche ». Seul défaut : la glycérine est difficilement granulable. Cette limite technologique fait l´objet de travaux de recherche au sein de Tecaliman.

Début 2007, les volumes produits en France s´élèvent à 50 000 tonnes, ils devraient approcher 220 à 250 000 tonnes d´ici 2009. « Les fabricants d´aliments sont prêts à recourir à cette nouvelle matière première, mais aujourd´hui on manque de disponibilité. » Malgré l´augmentation des volumes produits, le gisement s´est tari suite à des exportations massives vers l´Allemagne sur des débouchés traditionnels de la glycérine (cosmétique, lipochimie, etc.). De plus, de nouveaux débouchés plus rémunérateurs se profilent avec le développement de polymères de surface. « Près de 80 % nous échappent aujourd´hui, mais il n´est pas exclu que la glycérine revienne en alimentation animale à moyen terme. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Simon, Hadrien et Hugues Bellenguez. « L’adhésion au groupe lait de Simon lors de son installation, nous a permis de prendre rapidement conscience que nos charges étaient trop élevées. »
« Nous produisons deux fois plus de lait à moindre coût »
Au Gaec du Calvaire, dans le Pas-de-Calais. Grâce au groupe lait et au soutien de son père, Simon Bellenguez a réussi à produire…
L’élevage de Renato Aceto, dans le Sud de l’Italie, envisage de traire plus de 1 000 vaches avec le concept de traite par lots VMS d’ici le printemps 2022.
DeLaval propose un nouveau concept pour la traite robotisée
Traire des lots de vaches à heures fixes avec des robots, tel est le principe du concept VMS Batch milking dédié à l’optimisation…
Michel Lacoste était éleveur laitier dans le Cantal et président du Cnaol
Décès de Michel Lacoste, président du Cnaol

Le Cnaol (AOP laitières), la FNPL ainsi que l’interprofession laitière annoncent, le 22 novembre, le décès de…

Collecte de lait par la Société laitière des Monts d'Auvergne chez les éleveurs du Massif du Sancy pour la fabrication de Saint-Nectaire AOP. Salarié de la laiterie chez l'éleveur près du camion, dans la cour de ferme. Industrie agroalimentaire.
Prix du lait en hausse et collecte en baisse en France en septembre
La hausse du prix du lait conventionnel ne suffit pas à couvrir toutes les hausses de charges. Le prix du lait bio recule pour le…
Les trois associés Philippe, Pierre-Louis et Damien. «On apportait du foin séché en grange depuis 2016, mais les résultats n'étaient pas ceux attendus.C'est l'apport d'eau qui a permis de valoriser la ration.»
« Nous couplons séchage en grange et méthanisation »
Dans les Côtes-d’Armor, l’EARL Dolo est passée d’un système basé sur l’ensilage d’herbe et de maïs au foin séché en grange pour…
Les incertitudes - météo, Covid-19, demande chinoise - pèsent sur les équilibres des marchés laitiers.
Les prix des produits laitiers très élevés en octobre novembre
Les cotations de beurre, crème, poudre de lait, de lactosérum, fromages européens... affichaient des niveaux particulièrement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière