Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La fauche précoce : rentable sous conditions

Récolter tôt permet d’améliorer la valeur alimentaire, mais cette conduite a un coût. Au final est-ce rentable ? Retour d’expériences de quatre années d’essais.

Faucher précocément (stade montaison de la graminée) permet de récolter une herbe de meilleure qualité mais avec des rendements massiques moindres sur la première et deuxième fauche, et fait réaliser une à deux coupes supplémentaires dans l’année. Ce travail supplémentaire doit amener une réelle plus-value. L’objectif des éleveurs pratiquant la fauche précoce est de réduire leurs achats de correcteur azoté et de concentré, ou d’augmenter leur production laitière. L’opération est-elle réellement intéressante économiquement ? Les essais de la ferme expérimentale de Trévarez conduits de 2014 à 2017 tentent de répondre à cette question.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière