Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La demande de poudre demeure dynamique

Les résultats des deux  dernières adjudications dépassent largement les prévisions de la Commission datant de juin. Le volume vendu le 28 août est même une très bonne surprise :  31 493 tonnes de poudre écoulé sur le marché avec un prix de vente à 1230 €/kg. Un prix honorable pour de la poudre de 2 ans et demi - 3 ans. Lors de la précédente adjudication, la Commission n’avait vendu que 2400 tonnes malgré un prix très bas (1125€/t). Lors de l’adjudication du 20 septembre, le succès est plus mitigé : 8 983 tonnes revendues avec un prix minimal inchangé. « Le marché a besoin de temps pour digérer le gros volume libéré fin août, commente Gérard Calbrix d’Atla. Ces 40 000 tonnes écoulées montrent que la demande de poudre de lait écrémé demeure dynamique dans le monde. »  

Le cours de la poudre peine toutefois à remonter. Car « dès qu'il y a un peu de tension sur le marché avec des signes à la hausse, la Commission revend des stocks ». Il est fort probable que cette situation perdure jusqu'à la fin de l'année voire pendant le premier semestre 2019. Sur les 380 000 tonnes de stocks de poudre du début d’année, il reste encore 230 000 tonnes à écouler.

Le beurre a réservé quelques surprises en juillet-août avec des cours qui se sont un peu dégradés, même s'ils restent très élevés. De 6000 €t/t, le cours du beurre cube spott est retombé à 5500-5700 €/t. Apparemment, il y aurait du beurre disponible à un prix bas dans le Nord de l’Europe. Les 2000 tonnes que Fonterra a rentrées dans son contingent pour livraison en novembre-décembre contribuent aussi à faire baisser le cours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Une charte pour installer de nouveaux coopérateurs
Son objectif : mieux accueillir les jeunes qui font le choix d’entrer dans une coopérative laitière.
Vignette
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis…

Vignette
L’attractivité de la filière laitière au cœur des journées des coopératives laitières
Lors d’une conférence de presse organisée le 18 avril à l’occasion de leurs journées 2019, les coopératives laitières se sont…
Vignette
Projet de fermeture de la frontière avec le Mexique : les inquiétudes des coopératives laitières

 

Le projet de fermeture de la frontière américano-mexicaine de Donald Trump et son…

Vignette
Biolait régule les volumes pour limiter ses excédents de printemps
Le premier collecteur de lait bio français (1) veut limiter ses excédents de printemps sans pénaliser la…
Vignette
Isigny Ste-Mère lance la construction de sa sixième tour de séchage
Pour accompagner la montée en puissance de ses productions de poudres de lait infantile, la coopérative normande vient d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière