Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La cascade

Le matin, la mamelle à plat et du lait jaunâtre dans le quartier enflammé ont déclenché le traitement de mammite de grade 2 avec une pénicilline prête à en découdre avec les streptocoques mais parfaitement démunie face au colibacille. Elle n’était sans doute pas très vaillante le soir mais elle n’a pas eu droit à l’évaluation de son état comme le prescrivait pourtant le protocole de soin. Le lendemain, elle est par terre au pré et en piteux état et l’examen ramène tous les signes d’une mammite à colibacille avec la congestion, la diarrhée gluante, la panse complètement à l’arrêt et de l’eau jaunâtre en guise de lait. Mais pourquoi ne se lève-t-elle pas ? Tout simplement parce qu’elle ne mange plus, de sorte que les minéraux de la ration ne lui parviennent plus tandis que la diarrhée s’est chargée d’éliminer ceux qui étaient encore dans l’intestin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière