Aller au contenu principal

Elevage bovin
La baisse d´activité dans le secteur de l´insémination artificielle s´est accélérée en 2003

Avec seulement 3,3 millions d´inséminations avec des taureaux de races laitières, cette activité a connu une recul important en 2003.


Toutes races confondues, le nombre d´inséminations premières (4,372 millions d´IAP) a baissé de 3 % en 2003 par rapport à 2002 selon les statistiques de l´Unceia. La baisse d´activité enregistrée est plus importante que celles constatées ces dernières années en raison des « crises successives sanitaires (ESB puis fièvre aphteuse) et économiques récentes ayant affecté l´élevage bovin », selon l´Unceia. Ce recul a particulièrement touché les taureaux de races laitières (-4,74 %). A contrario, le nombre d´IAP en races bouchères a progressé sur la même période de +2,62 %. Les taureaux de races laitières représentent les trois quarts de l´activité.
Paillettes d´insémination. L´utilisation des taureaux de races laitières a baissé de près de 5 % en 2003. ©B. Compagnon

Les Prim´Holsteins se taillent toujours la part du lion avec presque 2,3 millions d´IAP, mais accusent un repli de 5 % (-124 324 IAP). L´activité en Montbéliarde est à l´image de la tendance nationale avec 465 277 IAP soit -3 % par rapport à 2002. Avec 423 318 IAP, la Normande a accusé une baisse d´activité de 5 %. Bonne nouvelle par contre en Brune (20 045 IAP) et Pie Rouge des Plaines (11 932 IAP), qui ont connu une progression d´environ 5 %. Un pourcentage qu´il faut toutefois relativiser compte tenu du faible nombre d´inséminations par rapport aux races ténors en terme d´effectifs. Les autres races laitières connaissent une baisse d´activité plus ou moins prononcée. L´utilisation de taureaux Blanc Bleu continue de progresser de façon vertigineuse (73 335 IAP, soit +27 % par rapport à 2002). La quasi majorité (91 %) des inséminations est réalisée en croisement sur des femelles de races laitières.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Dans le Cantal, une récolte de seigle forestier dans une vieille prairies de dactyle. © V. Vigier
Dans le Cantal, 1 400 hectares de méteil semé dans des prairies vivantes
Le sursemis de méteil permet de régénérer des prairies dégradées sans les retourner. Retour d'expérience.
Avec 103 animaux pour deux stalles, le robot n’est pas saturé. La fréquentation du groupe des primipares est très bonne. © P. Arzul
[Premières lactations] Comment expliquer la sous-production dans cet élevage ?
Dans cet élevage robotisé, le travail sur les génisses paraît optimisé et pourtant il manque 4 kg de lait sur les premières…
« Nous sommes sur des années de mutations avec une prise de risques économiques, admettent Nicolas, Olivier et Vincent (de gauche à droite). Mais le choix d'être bien dans notre métier de paysan en innovant nous fait accepter d'avoir moins de prélèvements sur ces deux années. »  © Gaec La Niro
« En bio, nous faisons le pari de vivre à trois avec 80 hectares, 50 vaches et 3 hectares de légumes »
En Vendée, le Gaec La Niro vient d'installer un troisième associé, et d'investir dans un séchoir en grange thermosolaire. Son…
Aurélien Perret. « Dès que l’on a une fenêtre météo, on sait que le matériel est prêt sous le hangar et qu’on peut démarrer ! » © M. Coquard
« Nous avons notre propre ensileuse d’occasion »
Le Gaec de la Buissonnière, dans le Rhône, récolte l’herbe avec une ensileuse d’occasion achetée en copropriété. Cette solution a…
Les 35 éleveurs du collectif invitent les consommateurs à emprunter les ribines (petits chemins en gaélique) pour renouer le contact avec les agriculteurs.   © S. Duparc
En Ille-et-Vilaine, 35 éleveurs laitiers se lancent dans la création d'une fruitière
Pour mutualiser les contraintes que sont les investissements et le travail supplémentaire liés à la transformation du lait, 35…
 © V. Bargain
300 000 € investis dans un séchoir en grange thermovoltaïque
En Vendée, le séchoir thermovoltaïque du Gaec La Niro permet de sécher du foin, avec un rendement supérieur aux séchoirs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière