Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« J'essaie d'avoir l'élevage le plus simple au monde »

Dans le Sud-Ouest de l'Angleterre, Mat Boley a développé un système bio avec monotraite, zéro concentré... Plein cap sur la performance économique sans rogner sur le temps libre.

Quadragénaire au look de surfer californien, Mat Boley a retrouvé le sourire avec le retour du soleil en avril. Depuis qu'il s'est installé en 1999, Mat n'a eu qu'une idée en tête : développer un système simple inspiré du modèle néo-zélandais permettant de concilier vie privée et professionnelle. « Mon objectif est d'avoir l'élevage laitier le plus simple du monde », explique-t-il avec humour avant d'ajouter « je n'y arriverai pas encore cette année à cause de la météo. Les pluies incessantes ont retardé la mise à l'herbe. Nous avons eu plus de travail que d'habitude. » Les besoins en paille de l'élevage ont augmenté de 50 % (stabulation de 1750 m2 sur aire paillée). La forte demande en paille au Royaume-Uni a provoqué une inflation. Elle s'est négociée jusqu'à 160 euros la tonne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière