Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Je sursème du trèfle dans mes prairies permanentes »

Pierre Deldicque dans le Pas-de-Calais rénove ses prairies permanentes tous les cinq ans. Le sursemis réussit trois années sur quatre en moyenne. Mais pas par hasard.

Installé à Helfaut avec 60 Montbéliardes à 5 000 l et 80 ha, Pierre Deldicque a adopté un système bio intensif. Il mène ses céréales et cultures maraîchères sur des limons profonds battants à fort potentiel. Les prairies permanentes, qui représentent quasiment la moitié de la SAU, se répartissent sur des terres de marais ou des limons argileux. Leurs rendements varient entre 5 t MS/ha (dans les bas-fonds) à 8 tMS/ha. La fertilisation se limite à 15 t MS/ha tous les ans sur prairies fauchées. « Nous voulons une herbe de qualité, riche en trèfle. En bio, sans trèfle, l’herbe ne pousse pas, affirme Pierre Deldycke. La difficulté ici, c’est que le trèfle disparaît vite car il n’aime pas les terres humides. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière