Aller au contenu principal

Analyses du Céréopa
Intensifier pour gagner plus

Les analyses du Céréopa et de Centralys vont à contre-courant de celles des organismes agrico-les. Pour eux, l´intensification animale est inté-ressante économiquement dans bien des cas.


Avec la nouvelle Pac, quel est l´assolement qui me permet d´optimiser mon revenu ? L´étude prospective, menée par le Céréopa(1) et la firme service d´aliments Centralys, tente de répondre à cette question. Un logiciel, développé par Céréopa, donne des assolements optimisés, suivant le rendement de l´herbe et des cultures, le contexte de prix de vente et de coût des ingrédients de la ration.
Les premières simulations ont été faites sur des exploitations du Grand-Ouest et du Centre. Le logiciel préconise rarement le développement du pâturage, montre l´influence positive de la hausse du niveau de production sur le revenu global, ainsi que l´intérêt de maîtriser le taux de renouvellement.
Faire du blé immature ne serait intéressant qu´en cas de faible rendement en maïs fourrage et de coût du blé élevé. ©E. Bignon

Dans certains cas, par exemple une exploitation sur terrain séchant, l´optimisation économique conduit à l´arrêt du maïs fourrage et à l´utilisation de la luzerne.
« Chercher à maximiser le fourrage et à réduire les concentrés n´est pas forcément un bon calcul. Le logiciel d´optimisation montre au contraire que dans beaucoup de cas, c´est le choix inverse qui est plus intéressant. En augmentant le niveau de production, on a besoin de moins de vaches et on réduit du coup le besoin total en énergie. On a besoin de moins de fourrages, moins de stockage, moins de génisses, et les surfaces libérées peuvent recevoir des cultures de vente. L´affaire reste intéressante même dans des régions à potentiel moyen, et avec de faibles prix », analyse Dominique Tristant, de Céréopa. Reste maintenant au Céréopa à tester les exploitations du sud et de montagne.
(1) Céréopa est une association issue de l´InaPG, qui fait de la recherche et de la prospective.
L´analyse prend le chiffre d´affaires global (avec les aides recouplées) - charges opérationnelles - main d´oeuvre - frais de mécanisation et de stockage.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Amédée Perrein, gérant de la société Silphie France. « La silphie améliore l’autonomie en protéines. Elle peut être distribuée à des vaches laitières à hauteur de 30 %. » © Silphie France
La silphie, une pérenne remise au goût du jour
Avec plus de 3 000 hectares implantés en France 2021, la surface en silphie a été multipliée par trois par rapport à 2020. Après…
Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
Laurent Bernadieu, éleveur. Au fond, la stabulation des vaches et le poulailler en prolongement. © B. Griffoul
Laurent Bernadieu dans les Landes : « Je ne me voyais pas faire autre chose que du lait »
Un subtil équilibre entre plusieurs activités, dont un atelier laitier d’une cinquantaine de vaches bien géré. Telle est la…
En bonnes conditions, avec un semis fin mai, le teff grass peut être exploité de début juillet à octobre. © Emergence
Le teff grass doit encore être apprivoisé
De bonne valeur alimentaire, multicoupe et aimant la chaleur : le teff grass est prometteur. Mais l'implantation est très…
Après une pause estivale, de début juillet à fin août, Radio Prairies reprendra ses podcasts hebdomadaires sur le pâturage. © Groupe herbe Franche-Comté
En Franche-Comté, des podcasts pour parler de pâturage
Depuis le mois de mars, le groupe herbe Franche-Comté diffuse sur sa chaîne YouTube un podcast hebdomadaire de conseil sur le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière