Aller au contenu principal

Innoval intensifie ses partenariats

En France et à l’étranger, les partenariats continuent d’être développés par Innoval, coopérative de services (génétique, sanitaire et contrôle de performances) pour les éleveurs de ruminants.

Patrice Guiguian, président de la coopérative Innoval
© Innoval

Cela fait un an que la coopérative de services Innoval est née de la fusion de Bcel Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir. Elle regroupe trois branches : la génétique, le sanitaire et le conseil en élevage bovin lait et viande, ainsi qu’en petits ruminants. « L’objectif est de créer des synergies, de maîtriser les coûts et de se doter de moyens pour investir et proposer des services efficaces et coordonnés aux éleveurs », rappelle Patrice Guiguian, éleveur et président d’Innoval.

Partenariat fort avec Masterrind

Des partenariats sont développés dans cet objectif. « Avec les GDS du Calvados et de Mayenne par exemple. » En Europe, le projet de fusion pour créer la première coopérative européenne de génétique bovine a été abandonné. Toutefois, Innoval renforce ses liens avec la coopérative allemande Masterrind (génétique), principal opérateur en Allemagne. « Nous construisons un partenariat fort, avec une mise en commun de moyens (schéma de sélection, outils d’expérimentation). » Avec Viking Genetics, « nous gardons une collaboration avec échange de matériels. Innoval adhère au schéma génétique jersiais. »

La coopérative touche l'équivalent de 41% du lait français

Sur la génétique, Innoval veut s’impliquer davantage dans le croisement viande sur vaches laitières, notamment pour du croisement de haute qualité. « C’est un enjeu majeur pour les éleveurs laitiers, pour améliorer leur revenu, et il y a une demande des abattoirs », indique Patrice Guiguian. Autre axe génétique travaillé en lait : le gène « sans corne ».

Pour rappel, Innoval est la propriété de 30 000 adhérents éleveurs de ruminants. Ce sont 80 agences réparties sur 26 départements d’un large quart Nord-Ouest. Les services de la coopérative touchent l’équivalent de 41% de la production laitière française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Une action de relevé de prix en supermarché. L'objectif est de faire passer des hausses de prix des produits laitiers et qu'elles soient répercutées aux producteurs.
Prix du lait : Les éleveurs français s'impatientent
Avec 428,5 €/1000 l pour Lactalis de prix de base en 38/32 sur juin-juillet-août en moyenne nationale et environ 415 € de prix…
Stéphane Luet, éleveur dans le Maine-et-Loire. " Depuis début juillet, les laitières sont passées à 100 % en ration hivernale. Les génisses et les vaches taries ont commencé à être complémentées depuis mi- juin, soit trois semaines plus tôt que d'habitude."
« Je m’attends à un hiver compliqué pour produire du lait »
Installé à Noyant la Gravoyère dans le Maine-et-Loire sur un élevage de 75 Prim'Holstein à 8500 litres, Stéphane Luet n'avait…
Bien s’organiser et surveiller les paramètres importants sont essentiels pour réussir l’ensilage de maïs.
Reprendre la main sur ses ensilages de maïs
Alors que réussir son ensilage du maïs est crucial pour de nombreux éleveurs laitiers, des plannings établis trop longtemps à l’…
Les betteraves fourragères sont majoritairement mélangées à de la paille, du foin ou de l’ensilage de maïs.
Les éleveurs laitiers sont de plus en plus séduits par la betterave fourragère
La betterave fourragère assure une sécurité alimentaire à l’élevage, tant en volume qu’en valeur nutritionnelle. Quelle que soit…
Dans les conditions climatiques actuelles, de nombreux chantiers de récoltes de maïs commenceront avant le 15 août.
Les récoltes de maïs fourrage ont déjà commencé
Les premiers chantiers d’ensilage de maïs fourrage ont déjà débuté.
En aménageant une ancienne grange en escape game, Romain Soucaze entend attirer un nouveau public sur sa ferme où il vend du lait cru et du beurre.
Un escape game à la ferme
Enfermés dans une ancienne grange, les visiteurs de la ferme « Chez Sancet » découvriront au fil des énigmes la tradition…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière