Aller au contenu principal

[Génétique] Les Jersiaises toujours plus nombreuses dans l’Hexagone

En 2020, l’effectif de la race a connu une forte progression avec plus de 1 800 vaches supplémentaires en race pure au 1 er janvier 2021. Et autant de plus pour les croisées.

© BGS

Plus de 18 200 Jersiaises étaient présentes dans des élevages français au 1 er janvier 2021. « Cela correspond à une évolution de + 11,5 % de l’effectif », note l’organisme de sélection Jersiaise France dans sa lettre Jersiaise de janvier. « En prenant également en compte les croisées, cela représente plus de 3700 vaches supplémentaires en un an. »  Près des trois quarts des Jersiaises en race pure sont au contrôle laitier officiel. Le nombre total de croisées frôle la barre des 5 500 vaches dont la moitié est au contrôle de performance officiel.

La part des importations dans la croissance des effectifs est très faible. « La disponibilité en femelles jersiaises est en effet bonne en France, notamment grâce à l’utilisation de doses de semences sexées qui ne cesse de grimper ! (46% des inséminations sur fin 2020) », explique Olivier Bulot, le directeur de Jersiaise France.

Un nouvel index de synthèse à la mode scandinave

Pour la première fois en décembre, la race a bénéficié de l’index de synthèse scandinave « NTM ».  La santé (santé mamelle, fertilité, facilité de naissance…) pèse pour 48 % dans sa formule contre 38 % pour la production et 14 % pour la morphologie associée à la facilité de travail (qualité de la mamelle, des membres, vitesse de traite et tempérament).

Exprimé en base 100, un point de NTM équivaut à un gain économique attendu de 8 € par vache et par an. « Sur un troupeau de 100 vaches, un gain de 5 points de NTM, c’est 4000 euros par an. »

A lire aussi : Êtes-vous prêt à passer en Jersiaise

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Gaël et Lucia Fortin ont quitté la Vendée pour se ré-installer en Loire-Atlantique. « Ce n’est pas le parcours le plus simple, mais aujourd’hui nous ne regrettons pas ce choix. » © E. Bignon
« J’ai préféré me ré-installer sur une autre ferme »
Suite à une mésentente, Gaël Fortin a quitté l’exploitation familiale en Vendée et s’est ré-installé dans un département voisin,…
Benoît et Xavier Bonnet, cousins et associés du Gaec de la Chevade. « Nous intervenons tout l’hiver pour mener la lutte contre les campagnols. » © B. Griffoul
« Le matin, nous aimons nous lever pour aller nous occuper de nos vaches, brebis et céréales »
Dans le Cantal, à 1 000 mètres d'altitude, le Gaec de la Chevade mêle production laitière, viande ovine et céréales. Conduite…
Après la mort de 400 bovins : l'arrêt du parc éolien est préconisé pendant dix jours
La commission d’enquête mandatée suite aux troubles sur deux élevages laitiers proches du parc éolien des Quatre Seigneurs, en…
Monnaie
Prix du lait : la grande distribution annonce plusieurs accords tarifaires 2021
A 385 ou 386 euros les 1000 litres, toutes primes confondues : c'est le prix du lait que Lidl, Carrefour et Système U annoncent…
Imposante structure de 25 m de haut et de 6,10 m de diamètre, le silo tour date de 1978. © B. Griffoul
"Notre ensilage d'herbe est stocké en silo tour"
Dans le Cantal, le Gaec de la Chevade dispose d'un silo tour de 800 m3 pour stocker l'ensilage d'herbe. Ce système permet aux…
Évolution des résultats courants par UMO exploitant des systèmes bovins lait279 exploitations des réseaux d’élevage Inosys © Source : GEB-Institut de ...
Des estimations de revenus 2020 en baisse dans tous les systèmes laitiers des réseaux d'élevage
D’après les estimations réalisées sur les fermes laitières des réseaux d’élevage Inosys, le revenu baisse de 500 à 10 800 euros…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière