Aller au contenu principal

Sélection
Gènes Diffusion se regroupe avec seize coopératives

Gènes Diffusion Optimal est le nom choisi pour la nouvelle unité de sélection multi-raciale réunissant Gènes Diffusion, des coopératives de l´Uneco, l´Uchave et l´Ucef.


Il aura fallu pas moins d´un an de discussions pour que le projet d´alliance initié par Gènes Diffusion aboutisse à la création de Gènes Diffusion Optimal. Le 21 juin dernier, dix-sept coopératives d´insémination basées dans le Nord, l´Est, la Vendée-Poitou-Charente mais aussi le Centre de la France se sont officiellement regroupées pour créer une nouvelle unité de sélection multi-raciale. Cette dernière concerne les programmes de Gènes Diffusion, les coopératives de l´Est qui adhéraient à l´Uneco, mais aussi ceux de l´Ucef et l´Uchave.
Testage de 220 taureaux Prim´Holstein
Gènes Diffusion Optimal conduira deux programmes majeurs en races Prim´Holstein et Charolaise et des programmes spécifiques pour les races Simmental, Flamande, Bleue du Nord et Vosgienne. La nouvelle entité représente 1,3 million d´IAP dont plus de 700 000 en race Prim´Holstein (32 % du marché national) et plus de 200 000 en race Charolaise (60 % du marché national en race pure).
Elle s´appuie sur une base de 30 000 éleveurs répartis sur trente-six départements. Gènes Diffusion Optimal, c´est également un potentiel de testage de 220 taureaux Prim´Holstein (dont 70 à l´étranger) et d´une quarantaine de Charolais. « Le recrutement de la génétique sera centralisé et la promotion des taureaux sera nationale et internationale », a souligné Alain Guillaume, le président de Gènes Diffusion Optimal. Éleveur de Charolaises en Meurthe-et-Moselle, le premier président de cette union est également président du CIA de Meurthe-et-Moselle et de France Embryon.

La mise en place d´un catalogue commun pour les taureaux Prim´Holstein n´est pas prévue à court terme, notamment parce que l´Uneco n´arrêtera officiellement son activité qu´en 2007 et que deux de ses coopératives adhérentes (CIA de l´Aigle et Créhen) n´ont toujours pas pris de décision en termes d´alliance. Les éleveurs présents sur cette nouvelle grande zone d´activité pourront toutefois dès cette campagne d´insémination bénéficier de l´échange de doses de semences de douze taureaux Prim´Holstein issus pour moitié des programmes de Gènes Diffusion et de l´Uneco(1). « Les recrutement de taureaux et d´embryons se font dès maintenant sous le nom de Gènes Diffusion Optimal, a cependant précisé François Desmons, le directeur de Gènes Diffusion Optimal. Ces animaux seront testés en 2008 et indexés en 2012. »
Les filiales commerciales des coopératives (Embrylor, France Embryon et Gènes Diffusion SAS) sont également impliquées dans ce regroupement.

(1) Reggio, Royaume, Riostar, Rotheneuf, Ronvincer (taureaux en échange) et Roumare (achat de doses) pour Gènes-Diffusion et Soca, Surplus, Radian, Rikonvi, Lonard (échange) et Survivor (achat de doses) pour l´Uneco.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Maïs après destruction de prairie par une succession de passage d’outils de travail du sol. © Arvalis
Détruire une prairie sans labour ni glyphosate, c'est possible
Une enquête menée dans le cadre du projet Praigly auprès de dix fermes montre que des solutions mécaniques existent pour détruire…
Olivier Thibault. « J’ai fait le choix du maïs grain humide pour limiter aussi la dépendance au concentré énergétique. » © E. Bignon
Prix du soja : « Je limite l’achat de correcteur en complémentant les vaches en acides aminés »
L’EARL de la Grandinière, en Mayenne, n’a pas attendu la flambée du prix des matières premières pour chercher des leviers de…
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés et la prise en compte de la vitesse de dégradabilité des sources azotées. © E. Bignon
Prix du soja : Six leviers pour réduire le correcteur azoté
Comment faire face à la flambée du prix du tourteau de soja à plus de 400 €/t ? Avant de chercher à optimiser le prix d’achat du…
Vincent Philippeau, François Giard et Alain Philippeau, les trois associés. « Nous voulons continuer à faire pâturer nos vaches tout en maintenant un bon niveau de production pour ne pas devoir investir dans un nouveau bâtiment. » © F. Mechekour
[Élevage laitier] « Notre exploitation a des atouts pour attirer des jeunes »
Au Gaec Philippeau, dans le Maine-et-Loire, le chiffre trois s’applique au nombre d’associés, d’ateliers, de semaines de congés…
Lucie Prunier, de la ferme de la Talboisière, dans l'Orne
« Où sont les porteurs de projet en élevage laitier ? »
Lucie Prunier, de l'EARL de la Talboisière, à Saint Jean des bois, dans l'Orne, n’arrive pas à trouver son futur associé, après…
Le coût alimentaire du système plus pâturant est inférieur de 21 €/1 000 l, surtout grâce à la maîtrise du coût de concentré. © V. Brocard
À la ferme expérimentale de Trévarez : +50 000 euros en cinq ans pour le système plus pâturant
50 000 euros de revenu en plus en cumul sur cinq ans et des bilans azote et carbone un peu plus favorables pour le système plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière