Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

"Garder les produits les plus rentables"

Au Gaec des Bahardes, dans le Nord, retour sur quinze ans d’expérience en transformation et vente directe, avec Véronique et Pierre-Marie Juste.

Depuis vos débuts, quels ont été les changements marquants ?

Véronique et Pierre-Marie Juste - Le recentrage de notre gamme sur les fromages a été un tournant. Au début on fabriquait une large gamme : beurre, crème, yaourts, fromage… C’est un peu normal, on cherchait à se faire connaître - nous sommes un peu isolés géographiquement. Puis, on s’est recentré sur ce qui valorise le mieux et qui est plus facile à gérer (stockable, moins soumis aux aléas de consommation) : les fromages affinés. C’est difficile de dire aux clients qu’on ne fera plus de beurre et de crème. Ce qui nous a décidés, ce sont des difficultés accumulées dans la gestion des salariés (jusqu’à 11 salariés) et nous avions tout le temps le nez dans le guidon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière