Aller au contenu principal

Fonterra confirme un résultat en baisse

La grande coopérative néo-zélandaise a communiqué ses résultats 2019 et annonce sa stratégie 2020.

logo de Fonterra
© Fonterra

Le prix du lait total payé sur la campagne 2018-2019 (juin - juin) s'est élevé à 6,35 dollars néo-zélandais par kg MS, en baisse par rapport à 2017-2018 (6,79 dollars). Il est composé du prix départ ferme de 6,35 dollars et du dividende des parts sociales, de 0 dollar cette campagne. Sur 2017-2018, les éleveurs avaient reçu 0,10 dollar par part sociale. Cette absence de distribution de dividende est liée aux difficultés de Fonterra et de la dépréciation de ses actifs.

Le résultat (EBIT) est en baisse, pour la deuxième campagne consécutive, à 819 millions de DNZ. Fonterra confirme une perte nette après impôts, de 605 millions de DNZ.

Pour la campagne 2019-2020, Fonterra annonce que le prix du lait de base sera compris entre 6,25 et 7,25 DNZ/kg MS.

Vers une restructuration de l'approvisionnement laitier

La nouvelle stratégie de Fonterra se dessine avec un recentrage sur les activités les plus rentables et avec un approvisionnement laitier rencentré sur la Nouvelle-Zélande. "Le lait de nos agriculteurs ici en Nouvelle-Zélande est le meilleur et le plus précieux au monde.(...) Conscients de ce fait, tout en complétant le lait de nos agriculteurs propriétaires par des composants laitiers provenant de l'étranger si nécessaire, nous commencerons à rationaliser nos pools de lait à l'étranger au fil du temps", indique ainsi le communiqué de presse de Fonterra.

Les activités les plus prometteuses selon la coopérative sont les ingrédients laitiers pour les secteurs suivants : pédiatrie, médecine et vieillissement, sport et activité physique, et produits laitiers de base. Fonterra vise aussi les services alimentaires, dans le secteur de la restauration par exemple, en Chine, et souhaite développer de nouveaux marchés, en particulier dans la région Asie-Pacifique.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

« J’envisage de mettre 35 % de silphie dans la ration des génisses »
Dans les Vosges, Jean-Luc Bernard a semé 114 hectares de silphie pour « nourrir » un digesteur de méthaniseur et…
Olivier Granjard, éleveur dans le Rhône © A. Batia
 « Nous avons beaucoup moins de vaches debout dans les logettes »
Au Gaec Granjard dans le Rhône, la modification de la hauteur de la barre au garrot a eu un impact positif sur le bien-être, la…
Mathias et Jean-Pierre Charretier avec leur conseiller Alexandre Batia. « On a préféré investir dans des matelas et des logettes adaptées pour améliorer le confort toute l’année, plutôt que dans des ventilateurs qui ne serviraient que quelques semaines par an. » © E. Bignon
« On a amélioré le bien-être des vaches et elles nous le rendent bien »
Le Gaec Charretier, dans le Rhône a investi dans le confort de couchage et a trouvé des solutions « maison » contre le stress…
La silphie peut atteindre 3,50 m de hauteur. Mais, pour une utilisation en fourrage, la récolte se fait avant la floraison.  © Silphie France
[Réchauffement climatique] La silphie, une plante d’avenir pour faire des stocks ?  
La silphie fait de plus en plus parler d’elle chez les méthaniseurs, mais pas seulement. Des éleveurs commencent à s’y intéresser…
Pac 2020: Le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants est fixé
Deux arrêtés du 29 septembre 2020 précisent le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants pour la campagne 2020.
L’installation de méthanisation du Gaec Le Sablonné est constituée d’un petit digesteur de 560 m3 et d’un séparateur de phase à tamis. Entre les deux, le local de cogénération. © F. Gervais
La petite méthanisation trouve sa place
L’Idele a suivi pendant un an deux unités de petite méthanisation. Les résultats montrent la pertinence de ce modèle, à condition…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière