Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Faites confiance à l’ingestion de vos vaches !

Biennales des stations expérimentales. Quatre questions à Julien Jurquet de l’Institut de l’élevage sur les derniers résultats d’essais concernant l’ingestion des vaches.

Quelle est la variabilité d’ingestion des vaches d’un même troupeau ?
Julien Jurquet - Un récent essai mené à la ferme expérimentale des Trinottières a mesuré les ingestions de 56 primipares et 84 multipares. Les primipares ingèrent en moyenne 19,3 kg de matière sèche par jour, contre 23,7 kg pour les multipares. Soit un écart d’ingestion individuel de 4,4 kg de matière sèche en moyenne. Et entre individus, cet écart peut même atteindre jusqu’à 12 kg de matière sèche ingérée !
À quelle semaine de lactation une vache multipare atteint-elle sa pleine ingestion ?
J. J - Les vaches laitières mettent du temps à atteindre leur ingestion de croisière. Même dans un troupeau à bon potentiel, et même avec une ration de qualité. L’ingestion des toutes premières semaines de lactation est faible et ne permet pas de couvrir la totalité des besoins de l’animal.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Piloter l’alimentation des vaches avec les acides gras du lait
En Auvergne - Rhône - Alpes, les teneurs en acides gras du lait de tank sont mis à disposition des éleveurs. Ces nouveaux…
Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière