Aller au contenu principal

Faciliter la transmission hors cadre familial

Il faut anticiper au moins cinq ans en amont de la transmission. Le but est de conduire son exploitation pour arriver au meilleur compromis entre l’objectif du cédant et celui du repreneur.

Il faut avant tout avoir envie d'installer
Il faut avant tout avoir envie d'installer
© V. Rychembusch

L’installation hors cadre familial représente environ 30 % des installations aidées au niveau national, toutes productions confondues. Ce type d’installation est plus compliquée, sur le plan financier notamment.

Le frein à la transmission hors cadre familial peut être la dimension ou l’état de l’exploitation à céder. Mais il y a aussi le sentiment pour le cédant de « brader son exploitation ». Les conseillers le reconnaissent, il faut être motivé pour transmettre. « Il y a la pression des voisins et des groupements, pour que les terres aillent à l’agrandissement, avec des propositions alléchantes. Avec un hors cadre familial, il va falloir se rapprocher de la valeur économique, parfois rester engagé dans un GFA, faire un crédit au jeune… », décrit Marie-Isabelle Le Bars, de la chambre d’agriculture de Bretagne.

« Il y a plus de freins à la transmission hors cadre familial du côté du cédant, que du côté du repreneur. Il y a des solutions à trouver pour rendre ce choix plus naturel pour le cédant, et pour mieux anticiper, afin que le cédant ne se sente pas perdant », souligne Simon Fourdin, de l’Institut de l’élevage.

L’anticipation, bien en amont du départ du cédant, est importante, puisque les choix d’investissement ne sont pas conduits de la même manière si on veut transmettre ou pas.

Le frein peut aussi se situer du côté du successeur. « Le rêve du repreneur est de tout acheter d’un coup, pour être maître chez lui. Mais reprendre des capitaux constitués sur quarante ans de carrière, avec des prêts sur dix à douze ans, voire quinze ans, ce n’est parfois pas possible », pointe Patrick Levecque, du Cerfrance Nord Pas-de-Calais.

Ne pas être propriétaire de tout, tout de suite, est une voie. Location, participations gardées par le cédant, apport d’actionnaires extérieurs… Des solutions existent, qui représentent une révolution dans la façon d’appréhender le métier.

Dans les exemples de ce dossier, la transmission a été facilitée par l’envie des cédants de transmettre, et par la conduite de leur exploitation en vue d’en tirer avant tout un revenu.

SOMMAIRE du dossier

Page 28 : Une transmission se prépare et s’organise - Les grandes étapes

Page 30 : Évaluer l’exploitation et sa reprenabilité - Les différentes méthodes

Page 33 : "Nous avons investi pour rendre notre exploitation plus attractive" - Au Gaec La Savarière, à Saint Paul Mont Penit, en Vendée

Page 34 : « Mon prix a été celui du diagnostic de reprenabilité » - R. J., dans le Morbihan

Page 36 : Objectif exonération des plus-values - Optimisation fiscale

Page 40 : Des solutions pour faciliter la transmission - Location, transmission progressive...

Page 42 : "Nous louons les bâtiments d'élevage à l'ancien associé" - Au Gaec de la Banque, en Loire-Atlantique

Page 44 : « La transmissibilité est un objectif depuis les débuts du Gaec » - Au Gaec Les décideurs, en Vendée

Page 46 : « Une transmission progressive gagnant-gagnant » - P. et M. Hardy, en Ille-et-Vilaine

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Dans le Cantal, une récolte de seigle forestier dans une vieille prairies de dactyle. © V. Vigier
Dans le Cantal, 1 400 hectares de méteil semé dans des prairies vivantes
Le sursemis de méteil permet de régénérer des prairies dégradées sans les retourner. Retour d'expérience.
« Nous sommes sur des années de mutations avec une prise de risques économiques, admettent Nicolas, Olivier et Vincent (de gauche à droite). Mais le choix d'être bien dans notre métier de paysan en innovant nous fait accepter d'avoir moins de prélèvements sur ces deux années. »  © Gaec La Niro
« En bio, nous faisons le pari de vivre à trois avec 80 hectares, 50 vaches et 3 hectares de légumes »
En Vendée, le Gaec La Niro vient d'installer un troisième associé, et d'investir dans un séchoir en grange thermosolaire. Son…
Les 35 éleveurs du collectif invitent les consommateurs à emprunter les ribines (petits chemins en gaélique) pour renouer le contact avec les agriculteurs.   © S. Duparc
En Ille-et-Vilaine, 35 éleveurs laitiers se lancent dans la création d'une fruitière
Pour mutualiser les contraintes que sont les investissements et le travail supplémentaire liés à la transformation du lait, 35…
Ludovic Serreau, du Gaec des Chesnaies, en Indre-et-Loire, a conçu une dérouleuse de clôture « maison » montée sur quad. © E. Bignon
Une dérouleuse de clôture « maison » montée sur quad
En Eure-et-Loir, le Gaec des Chesnaies est passé en pâturage tournant dynamique. Ludovic Serreau a conçu une astuce qui facilite…
Installé en juillet dernier, le tracker solaire à cellules bifaces pourrait permettre d’économiser 3 944 euros d’électricité par an. © F. Mechekour
[Autonomie en électricité] Le Gaec Philippeau a investi dans un tracker solaire 
Le Gaec Philippeau, dans le Maine-et-Loire, a investi 40 000 euros dans un tracker solaire de 75 m2 pour une…
Le coût alimentaire du système plus pâturant est inférieur de 21 €/1 000 l, surtout grâce à la maîtrise du coût de concentré. © V. Brocard
À la ferme expérimentale de Trévarez : +50 000 euros en cinq ans pour le système plus pâturant
50 000 euros de revenu en plus en cumul sur cinq ans et des bilans azote et carbone un peu plus favorables pour le système plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière