Aller au contenu principal

Guide technique
Etape par étape vers la qualité de la traite

Un livre pratique qui permet de prendre du recul par rapport à sa façon de traire.


Le temps passé à traire les vaches est souvent très long. Alors pourquoi ne pas rendre ce moment agréable ? Les éleveurs qui ont visité plusieurs fermes pendant la traite sont étonnés de constater les différences : la traite peut être un travail pénible comme une tâche plaisante. Améliorer la traite comporte de nombreux avantages : le confort des hommes comme celui des animaux, la diminution du temps de travail et des coûts de production et en même temps une amélioration de la qualité du lait. Or il suffit parfois de quelques détails à modifier dans le déroulement de la traite pour obtenir ces avantages en apparence contradictoires.
Le livre « La traite des vaches laitières : étape par étape vers la qualité » peut vous aider à prendre du recul par rapport à votre façon de traire. En huit chapitres, toutes les étapes de la traite sont abordées avec un accent particulier mis sur les bonnes pratiques. Plusieurs niveaux de lecture sont possibles grâce aux illustrations et aux différentes rubriques : « Essayons-le », « Pour en savoir plus », « Questions d´éleveurs » et « Testez vos connaissances ». Ce livre a été écrit par Pierre Lévesque, ingénieur agricole et professeur à l´Institut de technologie agroalimentaire au Québec. Il a été adapté en France par Thierry Hétreau, vétérinaire, qui anime au Centre d´élevage de Poisy (Haute-Savoie) les formations pratiques sur la traite, la qualité du lait et les mammites depuis dix-sept ans.
©DR

Évaluer vos pratiques
« Changer une vieille habitude n´est jamais facile ; l´autodiscipline est essentielle, surtout durant le premier mois », concluent-ils. La liste de bonnes pratiques, à la fin du livre, permet de décider quelles modifications peuvent être apportées à votre façon de faire. Prenez le temps de rédiger vos procédures, conseillent-ils, et assurez-vous que tous en comprennent tous les détails. Il existe par ailleurs un film d´environ 35 minutes présentant les différentes étapes de la traite.

Format 16x26 - 80 pages - Prix : 20 ? frais de port inclus - prix du film 22 ? Educagri éditions, 26 bd docteur Petitjean, BP 87 999, 21079 Dijon Cédex - Tél. 03 80 77 26 32 - editions@educagri.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Avec 103 animaux pour deux stalles, le robot n’est pas saturé. La fréquentation du groupe des primipares est très bonne. © P. Arzul
[Premières lactations] Comment expliquer la sous-production dans cet élevage ?
Dans cet élevage robotisé, le travail sur les génisses paraît optimisé et pourtant il manque 4 kg de lait sur les premières…
« Nous sommes sur des années de mutations avec une prise de risques économiques, admettent Nicolas, Olivier et Vincent (de gauche à droite). Mais le choix d'être bien dans notre métier de paysan en innovant nous fait accepter d'avoir moins de prélèvements sur ces deux années. »  © Gaec La Niro
« En bio, nous faisons le pari de vivre à trois avec 80 hectares, 50 vaches et 3 hectares de légumes »
En Vendée, le Gaec La Niro vient d'installer un troisième associé, et d'investir dans un séchoir en grange thermosolaire. Son…
Aurélien Perret. « Dès que l’on a une fenêtre météo, on sait que le matériel est prêt sous le hangar et qu’on peut démarrer ! » © M. Coquard
« Nous avons notre propre ensileuse d’occasion »
Le Gaec de la Buissonnière, dans le Rhône, récolte l’herbe avec une ensileuse d’occasion achetée en copropriété. Cette solution a…
Les 35 éleveurs du collectif invitent les consommateurs à emprunter les ribines (petits chemins en gaélique) pour renouer le contact avec les agriculteurs.   © S. Duparc
En Ille-et-Vilaine, 35 éleveurs laitiers se lancent dans la création d'une fruitière
Pour mutualiser les contraintes que sont les investissements et le travail supplémentaire liés à la transformation du lait, 35…
 © A. Courcoul
« Nous avons testé des matelas à eau pour nos vaches »
Gérard et Amélie Courcoul, en Gaec en Loire-Alantique, ont équipé leurs 200 logettes de matelas à eau, depuis mars 2019.
 © V. Bargain
300 000 € investis dans un séchoir en grange thermovoltaïque
En Vendée, le séchoir thermovoltaïque du Gaec La Niro permet de sécher du foin, avec un rendement supérieur aux séchoirs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière