Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Equilait 72 cherche sa place en rayon

Ce lait équitable de la Sarthe est lancé par deux éleveurs cofondateurs d’une SAS qui possède la marque Equilait 72, s’occupe de la collecte, des relations commerciales… Le 28 août dernier, les premières briques de lait UHT demi-écrémé ont été vendues dans un des magasins Leclerc du Mans. Dedans, on y trouve le lait de quatre élevages. Celui des deux cofondateurs et de deux autres élevages. Les éleveurs sont sous contrat avec Savencia. Ce contrat permet de vendre une partie de son lait à un autre client. Il n’y a aucune incidence sur la référence laitière tant que l’élevage assure à Savencia une livraison mensuelle et au minimum 80 % de sa référence annuelle.

La SAS a acheté quatre tanks pour assurer la collecte séparée. Elle gère la collecte et fait livrer la coopérative de Verneuil en Touraine qui est simplement chargée de transformer le lait. Puis la SAS fait appel à un transporteur pour la livraison du magasin Leclerc.

Beaucoup de travail pour les éleveurs

Le travail de relations commerciales et de marketing est assuré par les deux cofondateurs. Le pari étant risqué, ils se sont engagés à titre individuel dans la SAS pour ne pas engager leur Gaec respectif. Et les deux autres élevages ne sont qu’apporteurs de lait.

La rémunération des producteurs à 390 euros les 1 000 litres est la base pour définir le prix rendu à la grande surface (390 € + coût de collecte, de transformation et de transport). Au final, dans le rayon, le litre est vendu 0,89 euro.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

tank à lait
[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19
En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur…
Coronavirus : Mobilisation chez Sodiaal

Les laiteries mettent en œuvre des  mesures pour sécuriser l’activité. Exemple chez la coopérative Sodiaal dans le Nord de la…

Covid-19 : quelles mesures s'appliquent aux vétérinaires ?
La profession vétérinaire a pour mission d’assurer la continuité du service auprès des animaux nécessitant des soins qui ne…
Vignette
[Covid-19] Quelles mesures de confinement respecter avec vos salariés en agriculture ?
Malgré le coronavirus, le travail n'attend pas en élevage... Chefs d'exploitation et salariés agricoles poursuivent leur activité…
Le Covid-19 menace les AOP laitières
Les AOP laitières sont touchées de plein fouet par la crise du coronavirus. Le Conseil national des appellations…
Guillaume Migault, de Savencia, et David Renault, président de l'OP Cleps Ouest, lors de l'AG de l'OP.  © C. Pruilh
Le prix du lait Savencia rattrapé par l'environnement concurrentiel
Au premier trimestre 2020, Savencia n'a pas employé les indicateurs de la formule du prix du lait utilisés en 2019. L'industriel…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière