Aller au contenu principal

Lutte contre le chardon
Epuiser les rhizomes par des fauches successives

Le fauchage au stade bouton floral en juin et à la fin de l´été est efficace.


En agriculture biologique, l´usage des pesticides étant proscrits, la lutte contre les chardons à rhizomes ne peut-être que mécanique. « Sans herbicide on peut contenir les chardons des champs (à rhizomes) à condition de ne jamais relâcher ses efforts », prévient Joseph Pousset, agrobiologiste dans l´Orne et conseiller indépendant. La stratégie de désherbage s´appuie sur la connaissance du fonctionnement du chardon des champs. « Au départ le chardon est peu compétitif. Mais très rapidement des bourgeons donnent naissance à des racines horizontales qui peuvent s´allonger de 6 à 7 m par an en conditions favorables. Ces racines ont des bourgeons qui deviendront des rhizomes et de futurs plants si l´on ne fait rien. »

Pour lutter contre ce chardon il faut donc combattre le système souterrain tout en empêchant la formation des graines. « La méthode la plus efficace consiste à faucher les chardons au stade bouton floral. » Concrètement cela revient la plupart du temps à faucher une première fois au mois de juin et une deuxième fois durant la seconde moitié du mois d´août voire au début du mois de septembre. « Avec cette stratégie le rhizome est détruit par épuisement lent. » Cette remarque est très importante. Elle permet en effet d´expliquer pourquoi dans certaines prairies fauchées trois ou quatre fois par an, le chardon continue à se multiplier. On fauche finalement des chardons avant qu´il n´aient envoyé leurs réserves dans les tiges aériennes. Des pousses peuvent donc redémarrer grâce aux réserves non utilisées.
©J. Pousset


Un dernier passage au vibroculteur
Pour les prairies temporaires on peut également travailler le sol de façon à faciliter le dessèchement des rhizomes à la surface du sol. Joseph Pousset préconise d´agir à la fin du printemps ou au début de l´été « parce que les rhizomes ont épuisé une partie de leurs réserves et que l´air est déjà chaud et sec. » Concrètement, ce spécialiste propose de détruire mécaniquement la prairie à la fin de l´hiver. « On passe ensuite un outil à disques à 4 ou 5 cm de profondeur puis trois passages d´outils à dents en travaillant de plus en plus profondément (8 à 10 cm, 12 à 15 cm et 20 à 25 cm). Ces passages sont espacés de quelques jours ». Le passage final d´un vibroculteur ou d´un gros cultivateur sur lequel Joseph Pousset a adapté des ailettes de 40 à 50 cm de largeur, permet de compléter la destruction des rhizomes.

Des rotations plus ou moins longues incluant cette technique s´avèrent efficaces pour maîtriser les chardons. Par contre, si la culture d´un engrais vert comme le radis fourrager ou une autre crucifère « permet de lutter contre le rumex », son efficacité sur chardon « est douteuse ». A contrario, une luzerne bien implantée et bien exploitée « présente un réel effet anti-chardons ».

Les plus lus

Eleveur veau moins de quinze jours niche individuelle
Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

À la SCEA des vertes prairies, en Seine-Maritime, Nicolas Banville concentre ses efforts sur la préparation au vêlage et la…

Pièce de monnaie
Prix du lait : Sodiaal payera 485 €/1 000 l pour 2023 en conventionnel

En conférence de presse le 4 avril, Damien Lacombe, président de Sodiaal, a annoncé 14,4€/1000 litres de ristournes pour les…

Éleveuse veaux pouponnière
« J’utilise zéro antibiotique pour élever mes veaux laitiers »

Dans les Côtes-d’Armor, le Gaec Restquelen enregistre 3,3 % de mortalité périnatale sur les quatorze derniers mois. Les…

Yohann Barbe, président de la FNPL élu le 8 avril 2024
Yohann Barbe, nouveau président de la FNPL : « Nous ne devons plus perdre ni litre de lait, ni actif pour le produire »

Yohann Barbe, éleveur dans les Vosges, a été élu président de la FNPL le 9 avril. Il livre sa feuille de route à Réussir Lait…

récolte de sainfoin
Le sainfoin, une légumineuse fourragère pas comme les autres

Cousin de la luzerne, le sainfoin est une légumineuse non météorisante qui aime les sols calcaires et séchants. Riche en…

concours inter race Space 2023
Concours vaches laitières : une nouvelle catégorie fait son apparition pour toutes les races

Pour les organismes de sélection français, il s’agit avant tout d’intéresser le grand public au concours de génétique bovine…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière