Aller au contenu principal

Loi sur l´eau
Environ 7000 élevages laitiers concernés


La loi sur l´eau adoptée fin décembre remplace l´actuelle redevance élevage basée sur la déclaration d´activité polluante (DAP). D´après l´évaluation réalisée par l´Institut de l´élevage, environ 7000 élevages laitiers seraient concernés par cette nouvelle redevance, alors qu´ils étaient moins de 1000 dans le précédent dispositif. « Les exploitations sont majoritairement situées dans les zones vulnérables, notamment dans le Grand Ouest (75 %) et en Bretagne (33 %), indique André Le Gall de l´Institut de l´élevage. En moyenne, sur les exploitations laitières, le montant de la redevance devrait approcher 300 euros par an, pour les UGB herbivores. »

Un montant moyen de 300 euros par an
Les zones de montagne sont très peu concernées ; en effet, peu d´élevages présentent un chargement supérieur à 1,4 UGB/hectare de SAU et un effectif de plus de 150 UGB.
Rappelons que la redevance élevage a pour objectif de contribuer au budget des Agences de l´eau, en contrepartie des aides accordées dans le cadre du PMPOA. Son montant devrait représenter un montant global de six millions d´euros, soit autant que l´ancien dispositif, mais avec davantage d´élevages touchés.
Une trentaine de décrets d´application devraient être pris d´ici le printemps 2007, et c´est au printemps 2008 que devraient être créées les redevances ainsi que la mise en oeuvre de leur recouvrement.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière