Aller au contenu principal

Elevage laitier
En Pologne, des systèmes de production très hétérogènes

Des exploitations avec deux vaches aux troupeaux holsteinisés : l´organisation de la filière laitière polonaise est très contrastée, d´après une étude de l´Institut de l´élevage.


La Pologne s´apprête à rentrer dans l´Union européenne en 2004. Les négociations buttent toujours sur la référence laitière. Les Polonais réclament un droit à produire d´environ onze millions de tonnes de lait quand l´UE ne lui en accorde que huit millions. D´après les premières conclusions d´une étude réalisée dans ce pays par trois ingénieurs du départements économie de l´Institut de l´élevage, la Pologne est capable de produire le quota qu´elle réclame.

Du lait dans 80 % des exploitations
« Il y a un million de détenteurs de vaches laitières en Pologne, mais seulement 400 000 livreurs et 25 000 adhérents au contrôle laitier , précise Martine Kempf. En 1995, la Pologne a engagé un programme de restructuration pour moderniser la filière laitière. Celui-ci s´est traduit par une amélioration sensible de la qualité du lait livré, une baisse importante du nombre de vaches (- 40 % à 3 millions de têtes) et une augmentation du niveau de production de 200 litres de lait/vache/an dans les élevages adhérents au contrôle laitier (5 500 kg par an). Mais les évolutions sont très contrastées selon les régions. »
Dans le sud, les exploitations sont petites (moins de 5 ha) avec une ou deux vaches par élevage et le lait est rarement vendu pour la transformation industrielle. « Les agriculteurs sont dans une stratégie de survie. » En Podlaskie au nord-est, il y a du lait dans 80 % des exploitations (soit 80 000 fermes). Les troupeaux sont en voie de « holsteinisation » rapide. « C´est une région où les entreprises laitières investissent. Sur les dix-sept laiteries, sept ont un certificat pour exporter vers les pays de l´Union européenne. Le prix du lait est proche du prix de l´UE. »
©Ph. Chotteau / Institut de l´Elevage

Légende: Au nord-est de la Pologne, les projets de modernisation sont nombreux à la faveur d´une dynamique des laiteries.

A l´ouest, en Grande Pologne, 10 % des exploitations (15 000) sont spécialisées en lait. Elles se caractérisent par l´holsteinisation du troupeau constitué en général d´une vingtaine de vaches. Vingt pour-cent des éleveurs sont adhérents au contrôle laitier. La majorité du lait est collecté. Il est de classe extra (moins de 100 000 germes et 400 000 cellules). « L´objectifs des producteurs laitiers est de se créer une référence laitière avant l´entrée de leur pays dans l´Union. »

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière