Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Hors frontières
En Irlande, Glanbia soutient le marché des veaux

© Glanbia

Le " Twenty20 Beef Club ", tel est le nom du programme lancé par Glanbia Ireland et le groupe Kepak (entreprise d’abattage et de transformation) en avril. Cette démarche a pour vocation d’offrir aux éleveurs un marché garanti pour leurs génisses et leurs bouvillons avec une formule de prix prévisible et transparente au moment de l'abattage. « Cette année sera une année pilote, avec un objectif de 6 000 veaux provenant des fermes laitières fournisseurs de Glanbia Ireland en République d'Irlande », annoncent les deux partenaires. Au cours des prochaines années, il est prévu d’augmenter rapidement ce nombre à 50 000 par an.

Les membres du « club » peuvent être des producteurs laitiers ou des engraisseurs de bovins, avec un minimum de 25 veaux par ferme. En contrepartie du respect d’un cahier des charges (achats d’aliments à Glanbia Ireland, abattage des animaux à 24 mois en moyenne, réduction de l'empreinte carbone…), les éleveurs bénéficient de conditions financières avantageuses. À commencer par un paiement anticipé pouvant aller jusqu’à 770 € par animal (35 €/mois/animal sur la période d’élevage de 3 à 24 mois). Ce paiement est assuré pour les éleveurs participants au programme pilote. Après 2019, cette avance sera versée sous réserve que son financement soit obtenu.

Les animaux inscrits au cours des deux premières années (2019 et 2020) seront payés au prix moyen du marché (prix hebdomadaire moyen des génisses et des bouvillons), auquel s’ajoutera une prime de 0,15 à 0,25 € par kilo de carcasse selon le prix du marché, ainsi qu'une prime pour le respect du cahier des charges de 0,12 €/kg de carcasse. Les éleveurs engagés bénéficieront également d'un soutien de prix supplémentaire en cas de faiblesse des prix du marché. Autre bonus, le programme prévoit une prime " saisonnière " pour promouvoir la commercialisation des animaux en avril (+6 c/kg), mai (+10 c/kg) et juin (+6 c/kg). Cette démarche concerne cependant peu d’animaux au regard des près de 2,2 millions de naissances de veaux enregistrées en Irlande, dont 1,38 million de veaux issus de femelles de races laitières.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Canicule : Les vaches n’apprécient pas le stress thermique
La chaleur n’est pas bonne pour les vaches, surtout les hautes productrices. Au-delà de la baisse de l’ingestion et de la…
Vignette
Quels équilibres sur les marchés mondiaux du lait à horizon 2030 ?
L'Union européenne, deuxième zone productrice de lait et exportatrice, devrait progresser plus lentement en collecte à l'avenir…
Vignette
La brumisation, un petit confort supplémentaire
Couplée à une ventilation efficace, la brumisation peut réduire la température de quelques degrés. Mais, l’effet réel des…
Vignette
« Le passage au bio a sauvé mon exploitation robotisée »
Nicolas Roybin a mené sa conversion au bio de main de maître, tout en maintenant la productivité du troupeau et en atteignant son…
Vignette
La France, pas une terre de lait ?

«On est face à un paradoxe français. Nos produits laitiers ne sont pas portés par…

Vignette
Sodiaal attend " du mieux " en 2019
Le plan d’économies et les efforts déployés pour créer de la valeur ajoutée devraient commencer à porter leurs fruits en 2019.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière